La différence entre Bouquetin et chamois

Dans cet article nous allons vous donner toutes les explications pour différencier un bouquetin d’un chamois.

bouquetin vs chamois

Certes ces deux espèces sont très proches, néanmoins leur caractère et leur aspect physique sont bien différents. C’est parti mes petits randonneurs pour une bonne dose de culture générale !

Comment faire la différence entre un Chamois et un Bouquetin?

Il faut savoir que ces deux espèces sont présentes dans les montagnes. Vous pouvez très facilement en apercevoir lors de vos randonnées. Ils ne fuient pas l’homme, mais pour autant ils ne se laissent pas approcher. Il faut savoir que le bouquetin est différent du chamois, aussi bien sur le plan physique que comportemental. 


Le chamois Le bouquetin 
La manière de se déplacer Il se déplace en faisant de grands pas de rocher en rocher. Il se déplace de saut en saut sur les rochers.
Morphologie Assez élancé et agile. Il possède un masque de couleur noire et blanc.Un corps imposant et puissant avec une robe unie 
La hauteur au niveau du garrot 70 cm – 87 cm67 cm – 86 cm
Le poids 40 kg – 50 kg70 kg – 110 kg
Leurs particularités Présence de deux petites cornes noires recourbées.Présence de deux grandes cornes et de barbichette uniquement chez les mâles. 
L’environnement Ils s’acclimatent aussi bien à la forêt, que le milieu montagneux en passant par la neige. Ils sont généralement présents en milieux montagneux, souvent très rocheux.
Altitude On peut les retrouver à plus de 3000 mètres d’altitude.On peut les retrouver à plus de 3000 mètres d’altitude.
Durée de vie 15 ans 20 ans 
Répartition Europe Chaine des Alpes 
Prédateurs Le renard, le loup, le lynx, l’aigle royal. Le loup gris et l’aigle.
Les cornes Petites cornes noires recourbées.Les mâles ont généralement de grosses et grandes cornes de 1 mètre pouvant peser jusqu’à 7 kg. Pour les femelles les cornes peuvent aller jusqu’à 20 cm.
La robe Le pelage est plutôt brun, sa gorge est légèrement blanchâtre. Par ailleurs il possède deux bandes de couleur noire sur sa tête. On dit que les chamois possèdent un masque noir.  Le pelage dépend de la saison. Les couleurs sont généralement brun foncé ou noire en hiver. Au printemps sa robe sera plutôt  grise.

Le Chamois

Le Bouquetin

La cohabitation avec les randonneurs

Que ce soit des chamois ou des bouquetins, ils ne sont pas agressifs envers l’homme. Au contraire, ils adopteront plutôt un caractère timide. Que vous soyez un chasseur, un randonneur, un vététiste ou même un berger, ils ne feront pas la différence. Néanmoins s’il y a des petits à proximité, évitez de les approcher, nous ne connaissons jamais la réaction des parents. 

Les mauvaises cohabitations

Les chiens : lorsque vous partez en randonnée avec votre chien, attachez-le lorsque vous apercevez un chamois ou un bouquetin. Généralement les chiens font fuir ces animaux. Mais dans des situations plus graves, les chamois ou bouquetins peuvent se blesser, et les petits peuvent perdre leurs parents dus à la panique. 

Les moutons : ces trois espèces sont en compétition surtout en période hivernale pour pouvoir s’alimenter. De plus, les troupeaux de moutons sont à l’origine de diverses maladies. Nous pouvons notamment mentionner la gale, la brucellose, le piétin…

Les causes de mortalité du bouquetin et du chamois

Pour la plupart des animaux, la saison la plus dur est l’hiver, surtout en milieu montagneux. Cette période oblige les mâles et les femelles à sortir de leur abri en quête de nourriture. L’herbe est très souvent recouverte par la neige. De plus, les avalanches sont très régulières, causant la perte de nombreux animaux, faute de pouvoir les éviter. Les premiers hivers pour les jeunes sont extrêmement difficiles. 

Au printemps ou en été, les causes de mortalité pour les chamois ou les bouquetins sont généralement les chutes de pierres. Par ailleurs ces animaux sont souvent atteints par des parasites, les rendant vulnérables à toutes sortes de maladies. 

Conclusion

Nous espérons que cet article vous a aidé à faire la différence entre un bouquetin et un chamois. De plus, il est important que vous preniez conscience, en tant que randonneur qu’il est important de respecter ces animaux. Nous devons nous efforcer de cohabiter avec ces espèces. Donc si vous croisez un de ces herbivores ne l’incommodez pas. 

N’hésitez pas à nous faire partager votre expérience sur ce sujet. De même dites nous si vous avez des recommandations pour nos futurs articles.

Sur ce mot de la fin randonneur, partez à la découverte de ces animaux de la montagne, tout en les respectant.

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici