Tour de la Citadelle de Bitche

Montagne Trekking vous propose de découvrir la magnifique citadelle de Bitche et son panorama à 360° sur Bitche et ses environs. Une visite de la citadelle est fortement recommandée car le site est remarquable et mérite largement un détour. Chef-d’œuvre du génie militaire, la citadelle a été classée Monument historique des Pays de Bitche en 1979. 

Pour vous guider au mieux, Montagne Trekking vous décrit la randonnée que nous avons effectués dans les moindres détails : vous ne pourrez donc plus vous perdre.

Les règles à suivre pendant votre marche : Bien suivre le balisage. Pour éviter de vous perdre et de prendre des risques inconsidérés, suivez le balisage qui jalonne chaque parcours de randonnée pédestre. Soyez toujours prudent et prévoyant lors de votre randonnée. Montagne Trekking ne pourra pas être tenu responsable en cas d’accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit. Il vous appartient aussi, au préalable, de vérifier que votre condition physique et le matériel que vous possédez permettent d’effectuer cette randonnée. 

INFOS PRATIQUES

DIFFICULTÉ : FACILEDURÉE : 0H45
LONGUEUR : 2 KM
ALTITUDE MINIMALE : 311 MALTITUDE MAXIMALE : 337 M
DÉNIVELÉ POSITIF : + 43 MDÉNIVELÉ NÉGATIF : – 44 M
Région : Massif des Vosges / Commune : Bitche (57230)
Départ : latlon : 49.05449,7.43102
Tracés GPX : https://www.visugpx.com/download.php?id=2Dfej7T2SN
QR Code Parking citadelle de Bitche

LES ÉTAPES DE LA RANDONNÉE A LA CITADELLE DE BITCHE

LA CARTE DU PARCOURS


L’ITINÉRAIRE EN DÉTAILS


1/ Le parking se situe au bord de la rue « Bombelles ». Pour débuter la balade autour de la citadelle de Bitche, prenez la montée assez pentue sur la route pavée en passant sous l’arche. 
Altitude : 310 m
lat/lon : 49.05449,7.43102
2/ Au niveau du parking de la citadelle, tournez à droite pour rentrer dans l’enceinte de la citadelle de Bitche.
Altitude : 324 m
lat/lon : 49.05455,7.43349
3/ Une fois que vous avez passé l’arche, prenez le chemin de ronde qui se situe sur votre droite en faisant ainsi le tour de la citadelle. Sur le long du chemin de ronde, profitez des beaux points de vue sur Bitche et ses environs. 
Altitude : 336 m
lat/lon : 49.05387,7.43179
4/ Une fois que vous avez effectué le tour de la citadelle, retournez à l’entrée et redescendez la route en pavé. 
Altitude : 336 m
lat/lon : 49.05387,7.43179
5/ Au croisement du parking de la citadelle, prenez à gauche pour revenir au parking de départ. 
Altitude : 324 m
lat/lon : 49.05455,7.43349

LES PRÉVISIONS MÉTÉOS POUR VOTRE RANDONNÉE


CITADELLE DE BITCHE


1/ Histoire

Dès le XIIème siècle, ce sont les ducs de Lorraine, qui ont manifestés de l’intérêt pour ce site et, en 1297 le comte de Deux-Ponts (Zweibrücken) Eberhardt II décida d’y établir le siège de son gouvernement. En 1572, c’est le duc de Lorraine Charles III qui, à l’extinction de la famille de Deux-Ponts, reprit le château. Il devint alors un de ceux les mieux défendus du duché.

Au cours de la Guerre de Trente Ans, les Français prirent possession de la place en 1634. La Lorraine fut annexée en 1679 par Louis XIV grâce au traité de Nimègue et, à partir de 1681, Vauban fut chargé de modifier totalement le système de fortification de la place de Bitche. Ses théories de fortification furent adaptées à la hauteur du site et à l’étroitesse du rocher. Cette première Citadelle ne vécut que jusqu’en 1697, année pendant laquelle le traité de Ryswick rendit la Lorraine au duc Léopold. Les Français prirent alors le soin de détruire toutes les fortifications qu’ils venaient d’y construire, car ils ont été contraints de quitter Bitche.

En 1737, à la mort du beau-père de Louis XV, la Lorraine a été rattachée à la France qui a décidé de rebâtir les places fortes abandonnées plus tôt, dont celle de Bitche. Le comte de Bombelles, gouverneur militaire de Bitche, reçut l’ordre de reconstruire la Citadelle en respectant le tracé de Vauban mais en le faisant surtout moderniser par l’ingénieur militaire Cormontaigne. Les travaux durèrent 13 ans et s’achevèrent en 1754.

Lors de la guerre franco-allemande de 1870-1871, la Citadelle fut assiégée pendant 230 jours et elle put, du fait de sa conception, résister aux assauts d’une armée de 7000 Bavarois et à plusieurs bombardements meurtriers. Mais la Moselle devint allemande en 1871 jusqu’en 1918.

Les hostilités de la Première Guerre Mondiale n’eurent que peu d’effets sur sa structure. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, les bombardements successifs endommagèrent la Citadelle et, il ne fut plus jamais question de sa réhabilitation en tant que caserne.

2/ Localisation

La citadelle de Vauban est située à Bitche (à 110 km à l’est de Metz et à 75 km au nord de Strasbourg) dans le département de la Moselle au cœur du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Elle fait partie des Grands Sites de la Moselle.

3/ La visite

La visite de la Citadelle se fait à travers ses souterrains et son parcours spectacle animé de scènes choisies du film « La Forteresse assiégée ». Le visiteur replonge ainsi au cœur du siège historique de 1870-1871 en revivant l’héroïque résistance de la Citadelle de Bitche face aux troupes allemandes. Le musée historique « Des hommes dans la guerre de 1870 » propose une vision réaliste de ce conflit au travers d’images d’archives et de récits de soldats. Dans la chapelle restaurée, des bornes interactives et ludiques permettent de découvrir les détails du plan-relief original datant de 1794. Sur le plateau supérieur enfin, un parcours patrimonial et panoramique restaure virtuellement la volumétrie des bâtiments disparus. A découvrir également le jardin pour la Paix situé en contre-bas.

Pour une présentation plus ludique et, pour les passionnés d’histoire, ils pourront déjà faire une visite guidée virtuelle de la citadelle grâce à la très belle vidéo réalisée par Mamytwink : 

Le site offre des atouts

– une butte-témoin isolée dominant une plaine, suffisamment distante des premiers reliefs.

– une table rocheuse supérieure présentant une certaine résistance pour l’installation de bâtiments.

– un matériau de construction présent en abondance (rocher de grès rose).

– un soubassement facile à tailler pour l’aménagement de souterrains.

Ce sont les travaux de fortification qui ont donné l’allure caractéristique en nid d’aigle rocheux de cette citadelle. La capacité de la garnison: elle pouvait contenir jusqu’à 1000 hommes, 5 corps de casernes, 1 chapelle, 1 boulangerie, 10 corps de garde, 5 citernes, des abris casematés et des équipements de siège dans 3000 m² de souterrains.

L’entrée

Au détour des collines des Vosges du Nord, au sommet d’une barre rocheuse qui surplombe la ville, la Citadelle de Bitche déploie ses puissantes murailles flanquées de 4 bastions et de puissants remparts hauts de 25 à 30 mètres.  La silhouette monumentale de la Citadelle de Bitche émerge de ces collines tel un vaisseau pourfendant l’ennemi. Elle domine la ville d’une hauteur d’environ 65 m. Cet ouvrage saillant supportait des terrasses d’artillerie et leurs parapets étaient équipés d’embrasures à canons.

La porte de la citadelle

La porte délimite aujourd’hui le quartier de la Vieille Ville et le faubourg des Trois Maisons. Elle est aménagée à mi-hauteur de la courtine et est desservie depuis le plateau inférieur par un pont dormant, qui jusqu’en 1782 était en bois et prolongée par un grand tunnel.

Le corps de garde

Il avait pour fonction de veiller sur le grand tunnel d’entrée. Bâti en 1760, il remplace un ancien corps de garde datant de la fin du XVII éme siècle qui venait d’être rasé en raison de sa vétusté.

Le puit, la poudrière et la boulangerie

Le puit : en temps de guerre, il est essentiel de pouvoir être approvisionné en eau. C’est la raison d’être du puit qui y a été creusé et de l’existence des six citernes pour récupérer l’eau de pluie.

La poudrière est l’un des bâtiments ayant le moins souffert des bombardements successifs. Achevée en 1746, elle facilitait pour les artilleurs l’accès au stock de poudre. 

La boulangerie (bâtiment des fours) fut construite en 1747 sous la conduite de l’ingénieur en chef Cormontaigne. 

L’arsenal

Destiné au dépôt ainsi qu’à la maintenance des armes et munitions, il fût bâti en 1751 et occupait toute la largeur du plateau supérieur. Il est Idéalement placé pour contrôler la circulation entre les bâtiments et sur les remparts.

La chapelle

Elle fut construite sous l’ordre de Louis XIV par Vauban qui entreprit les travaux de fortification à partir de 1681.  La chapelle est le seul bâtiment à avoir été épargné par les destructions. Après avoir servie de temple protestant, de quartier d’état-major, de musée, elle retrouvera son aspect d’origine en 2007.

(Toutes ces informations ont été tirées des documents fournis lors de la visite). 

Vous pouvez également retrouver nos parcours de randonnée sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres Randonnées ici !!!

Autres randonnées a faire dans les Vosges

Au Château du Haut Barr

DIFFICULTÉ : FACILE DURÉE : 01H30 DÉNIVELÉ +/- : +171 M / -157 M

Du Château de Spesbourg au Château d’Andlau

DIFFICULTÉ : MOYENNE DURÉE : 02H45 DÉNIVELÉ +/- : + 428M / - 423M

Tour de la Citadelle de Bitche

DIFFICULTÉ : FACILE DURÉE : 0H45 DÉNIVELÉ : + 43 M / - 44 M

Autour du Lac des Perches

DIFFICULTÉ : MOYENNE DURÉE : 04H15 DÉNIVELÉ +/- : + 573M / - 571M

Tour de l’etang de Hasselfurth

DIFFICULTÉ : FACILE DURÉE : 01H00 DÉNIVELÉ : + 33 M / - 27 M

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici