Tout savoir sur le bivouac en France

Cet article va être consacré au camping sauvage ainsi que sur le bivouac en France. Lorsque vous entreprenez de partir en expédition sur plusieurs jours, il est important de bien se renseigner : Où pouvez-vous dormir ? Il faut savoir que le bivouac et le camping sauvage en France sont soumis à une réglementation. Il est impératif d’effectuer vos recherches avant de partir à l’aventure. Car certaines zones géographiques, ne possèdent pas ou très peu d’endroits permettant de dormir à la belle étoile. Ici, nous allons nous centrer uniquement sur la France, si vous vous apprêter à dormir en dehors de la France, il est important de s’intéresser aux législations dans le pays concerné. 

Bivouac

1/ Dormir tout en respectant la nature

Comme toute activité, que vous souhaitez faire du camping sauvage ou bivouaquer, vous allez avoir des règles, mais il est question avant tout de bon sens ! 

Le fait de dormir au cœur de la nature, cela permet pour beaucoup de personnes de se déconnecter de notre société, de notre train-train quotidien. 

Sortir de sa zone de confort, afin de se recentrer sur ce qui est le plus important pour nous, aimer les plaisirs simples de la vie. 

Lorsque vous décidez de partir à l’aventure, même si vous préparez un minimum votre parcours, il y aura « quasiment » toujours un imprévu. Problème technique, l’emplacement pour dormir est déjà occupé, où détruit, intempéries, blessures…mais bon, nous sommes prêts à passer outres pour connaitre ce sentiment de dépaysement et de réalisation personnelle. 

Cette démarche, c’est aussi un moyen de revenir à ces besoins primaires. En tant qu’être humain, et vivant dans notre société actuelle, nous avons tendance à oublier nos origines, et à se laisser gagner pas le temps et nos soucis quotidiens. Dormir au sein de la nature, c’est un pas vers la liberté d’agir. Nous ne pouvons pas planifier en avance tous nos faits et gestes.

2/ Avoir du bon sens

Sans parler de la réglementation, de droit ou d’autorisation, il est question ici de bon sens. Avant de bivouaquer, ou de camper, vous devez vous renseigner si l’emplacement ou vous souhaitez effectuer votre campement vous le permet. Entre autres, est-ce un emplacement autorisé ?

Pour vous faciliter cette réflexion, nous vous mettons ci-dessous les différentes réglementations des parcs naturels. Généralement, les refuges vous autorisent de camper à proximité de chez eux. Avant de partir à l’aventure, renseignez-vous sur des forums, des sites officiels, office du tourisme ou même à la mairie. 

3/ Par ailleurs, respectez l’environnement ! 

On ne le répètera jamais assez, mais il est important de laisser l’espace tel que vous l’avez trouvé. Donc les détritus, les déchets, les mouchoirs, ou autres… Vous l’embarquez !

La nature est mise à votre disposition, donc respectez là. Ne laisser aucunes traces de votre passage ! 

4/ La différence entre bivouac et camping sauvage

Camping sauvage

Le camping sauvage : désigne le fait de dormir (du soir au lendemain matin) une ou plusieurs nuits sur une zone un peu ou pas du tout aménagé en pleine nature. Cet endroit est à proximité de villes ou de village. De plus, lorsque vous faites du camping sauvage, vous vous y rendez avec un véhicule qui reste stationné sur plusieurs nuitées au même endroit.

Bivouac

Le bivouac : définir le fait de dormir (du soir au lendemain matin) dans un endroit un peu ou pas du tout aménagé en pleine nature, par des personnes effectuant une activité outdoor (escalade, randonnée, vtt…). Bivouaquer signifie dormir une seule nuit au même endroit. 

 

Vous l’avez compris, lorsque vous partez à l’aventure sur plusieurs jours avec votre tente, et que vous ne savez pas du tout où est-ce que vous allez dormir, eh bien il s’agit de bivouac. Et surtout, vous ne restez qu’une seule nuit !

À l’inverse, si vous partez en randonnée, et vous savez déjà ou vous allez établir votre campement, et que vous restez plusieurs nuits au même emplacement, alors vous campez.

Cette différenciation est très importante, surtout lorsque vous partez randonner dans des parcs naturels.

5/ La réglementation pour le camping sauvage et le bivouac en France

Afin de mieux déterminer ce que l’on peut faire, et ce qui est interdit, il est important de mentionner la réglementation générale sur ce sujet.

Entre autres, pour faire simple, dites-vous que le camping sauvage et le bivouac en France sont autorisés, là où ils ne sont pas interdits. Et lorsqu’ils sont interdits, il doit y avoir un panneau, un élément permettant d’indiquer cette interdiction. Néanmoins, de nombreuses zones ne vous permettent pas de passer une belle nuit à la belle étoile.

Il est important de bien connaître ces lieux, avant d’installer son campement et d’être pris en flagrant délit, sous peine d’une amende bien salée ! (Une moyenne de 135€).

Voilà sans plus attendre, la réglementation applicable sur tout le territoire français.

6/ Lieux publics où il est interdit de bivouaquer ou de camper 

  • Les forêts, les bois et les parcs désignés comme espace vert à conserver
  • Les réserves naturelles ou les zones protégées par le patrimoine de la nature 
  • Les chemins et routes publics
  • Les bords de mer
  • A moins de 200 mètres d’un accès à l’eau potable
  • A moins de 500 mètres d’un monument classé historique par le patrimoine

Là vous devez certainement vous dire : Mais où concrètement j’ai le droit de dormir ?

C’est sûr qu’à première vue ça vous réduit le champ des possibilités pour pouvoir effectuer votre campement, mais la forêt est vaste, c’est pour cela qu’il est important de bien déterminer sa zone de nuitée. Dites-vous que ces législations ne sont pas là pour vous embêter, mais plutôt pour protéger notre nature, et éviter tous types de débordement. 

7/ Lieux privés où il est interdit de bivouaquer ou de camper

  • Les terrains et chemins privés (sauf si vous possédez une autorisation)

La réglementation pour les lieux publics est aussi valable pour les lieux privés. 

Les sources : 

8/ La réglementation des parcs nationaux 

Les parcs nationaux sont de même soumis à une réglementation bien précise. Vous n’avez pas la possibilité de bivouaquer ou de camper sur n’importe quelle zone.

La France ressence 54 parcs nationaux. Il est évident que nous n’allons pas tous vous les citer. Néanmoins nous allons vous mentionner les principaux.

Sachez de plus, que les Parcs nationaux n’ont pas une réglementation générale. Chaque Parc à sa propre réglementation et elle peut varier d’un site à un autre. 

Parc national des Écrins

Ce parc naturel fait partie de l’Isère et Hautes-Alpes. Il a vu le jour en 1973, et est considéré comme le plus haut sommet de notre beau pays, la France.

Plus de 740 km de chemins balisés, pour effectuer des randonnées inoubliables, avec des points de vue grandioses. 

Parc national du Mercantour

Ce Parc se situe dans les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence. Cet environnement réunit une multitude d’espèces animales, mais aussi des plantes très variées. Ce parc naturel a une superficie de 1762 km, ce qui vous permet d’emprunter différents sentiers.

Parc national des Pyrénées

Ces massifs du type calcaire de Gavarnie, vous offrira une multitude de paysages. La flore végétale est très variée, regroupant plusieurs espèces. Vous allez pouvoir admirer le pic du Midi d’Ossau.

Parc national Cévennes

Mentionné comme biosphère en 1985, ce Parc a été créé en 1970. Ce parc a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial en 2011. 

Réglementation bivouac parcs nationaux

9/ Le matériel indispensable pour le bivouac 

Il est évident que lorsque vous décidez de camper, il est important de s’équiper correctement. Dans un de nos articles nous expliquons comment faire pour avoir un sac de randonnée léger. Vous pouvez trouver cet article en cliquant sur le lien suivant.

L’ennemi n°1 pour le randonneur est le poids. Il est impératif d’avoir du matériel robuste, utile, de qualité et aussi léger. En fait, mettez-vous en tête que vous devez emmener le minimum de chose utile. Dans un autre article nous allons vous détailler le matériel indispensable pour camper et bivouaquer. Tels que le sac de couchage, le matelas, la tente…

Conclusion 

Nous espérons que cet article a pu vous aider sur : Ou faire votre bivouac en France ? 

N’hésitez pas à nous faire partager votre expérience sur ce sujet, mais aussi peut-être mentionner certaines règles qui auraient pu être omises 🙂 

À très vite sur Montagne trekking et en route pour de nouvelles aventures ! 

Prenez soin de vous.

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils de randonneurs de différents niveaux pour bien démarrer et profiter !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici