Balisage en randonnée : l’essentiel

Dans cet article nous allons vous dire l’essentiel du balisage français en randonnée. Lorsque vous partez à l’inconnu dans une direction, que ce soit pour partir en vacances, aller dans un nouveau restaurant ou même aller dîner chez votre rencard, soit vous entrez l’adresse dans un GPS, soit vous vous aidez des panneaux. Eh bien en randonnée c’est exactement la même chose. Imaginez 180 000 kilomètres de sentiers en France pour effectuer des randonnées. Il est impératif que ces sentiers soient balisés pour éviter que nous nous perdions ! 

Néanmoins plusieurs balisages existent, nous allons vous énumérer les principaux. Comme ça plus aucune excuse pour arriver en retard au dîner de votre belle-famille le soir 😉

Le balisage est encadré par la Fédération Française de la Randonnée. Des professionnels doivent respecter un cahier des charges. De plus, nous pouvons compter sur plus de 8 500 bénévoles qui entretiennent les signalisations.  

1/ Le balisage des grands sentiers par la Fédération Française de la Randonnée

Toutes les signalisations que vous pouvez rencontrer sont normées, que se soient concernant les couleurs ou les formes. Le but recherché est de pouvoir partir d’un point de départ, pour arriver à un point d’arrivée en suivant des chemins bien précis. Comme nous avons pu le mentionner dans l’introduction, nous nous pencherons uniquement sur le système français. Dans un premier temps il est important de connaître certaines abréviations : 

  • GR : grande randonnée
  • GRdP : grande randonnée de pays
  • PR : promenade et randonnée

Dans le tableau ci-dessous vous pouvez visualiser les différentes signalétiques.

Tableau des pictogrammes en randonnée
Tableau des pictogrammes en randonnée

Concernant la couleur de la signalisation

  • Les GR : les chemins sont balisés par des traits rectangulaires horizontaux blancs et rouges. 
  • Les  sentiers GRdP : les sentiers sont balisés par des traits rectangulaires horizontaux jaunes et rouges. 
  • Les PR : trajectoire signalée par un trait jaune. 

Concernant maintenant la forme des balises

  • Deux rectangles en croix : vous êtes sur le mauvais chemin, ou soit dans la mauvaise direction.
  • Deux rectangles horizontaux : vous pouvez continuer, vous êtes dans la bonne direction. 
  • Un trait orienté vers la gauche ou vers la droite surmonté de deux rectangles horizontaux : la flèche du bas indique le sens de votre nouvel itinéraire, vous allez changer de direction donc soyez vigilant ! 

2/ Les autres types de signalétique en randonnée 

À chaque carrefour vous pouvez trouver différents panneaux avec diverses flèches, indiquant chacune une direction bien précise. 

Les panneaux de randonnée 

Cela dépend de la randonnée. Toutes les randonnées ne possèdent pas forcément des panneaux. Généralement les panneaux indiquent les informations de bases telles que le temps de marche pour se rendre à l’itinéraire indiqué. Mais il peut aussi indiquer l’altitude par exemple. Mais très souvent il indique tous simplement une direction. 

Les poteaux

Vous retrouverez généralement cette signalétique aux abords des chemins non tracés. Dépourvu d’arbres, de feuillage, par ailleurs il s’agit d’une zone facilement ensevelie par la neige. Leurs couleurs correspond à celle du balisage. Et enfin, cette signalétique s’aperçoit de loin. 

Les cairns

Cette dénomination désigne des monticules de pierres fait par les randonneurs. Le but est de guider le chemin à emprunter. Malheureusement sur certains chemins, le balisage  dit plus « classique » n’est pas possible, voire impossible du fait de l’environnement. Le but premier est de guider les randonneurs. Néanmoins ne vous fiez pas toujours aux cairns. À Chamonix nous avions suivi les cairns, et malheureusement nous étions dans la mauvaise direction. A se demander si des petits comiques ne s’amusent pas à créer des cairns un peu n’importe où…donc méfiance ! 

Les marquages peints

Il s’agit bien évidemment de la signalétique la plus courante. Elle peut être peinte sur les arbres, les roches, les poteaux, des murs… en plus d’être un marquage rapide et simple, il y a la notion d’écologie à la différence d’utiliser des clous sur un arbre.  

Les autres balisages

Bien sûr les types de balisages sont assez vastes. Néanmoins nous pouvons mentionner des rubans autour des arbres, ou autour des branches. Nous pouvons de même évoquer les flèches gravées ou les plaques collées. Bien sûr si vous empruntez un sentier hors du GR, PR ou GRdP vous allez pouvoir trouver toute sorte de balisage inattendu voire atypique. 

3/ Quelques conseils pour ne pas se perdre

Suivre le balisage en randonnée

Vous allez me dire merci pour ce précieux conseil… mais détrompez-vous. Fréquemment les randonneurs se perdent uniquement parce qu’ils suivent un chemin tracé, mais qui ne correspond pas à leur itinéraire. Donc soyez vigilant aux balisages ! 

Lire les panneaux

Lorsque vous vous apprêtez à débuter votre randonnée, étudier les renseignements sur le balisage. Que se soit concernant la durée (s’il est mentionné 30 minutes, et vous marchez plus de 1 heure 30, posez-vous des questions…). Par ailleurs il est tout à fait possible que certains endroits ne possèdent pas de balisage. 

Possédez toujours une carte et une boussole

Bien sûr il est impératif que vous sachiez lire une carte et utiliser une boussole.

Emporter votre téléphone, avec batterie chargée

De nos jours, il est tout à fait possible de télécharger la carte sur votre téléphone. Plusieurs applications s’offrent à vous. Par ailleurs vous êtes automatiquement localisés, même quand vous n’avez pas du tout de réseau, d’où l’importance de télécharger la carte. Si vous randonné seul, nous vous conseillerons de vous munir d’une batterie externe pour votre téléphone, afin d’éviter que la géolocalisation ne pompe pas toute la batterie de votre téléphone. 

téléphone et batterie

Soyez sûr de votre direction empruntée

Ne partez jamais vers un itinéraire si vous n’êtes pas sûr . Il n’est pas possible de deviner son chemin, fiez vous au marquage, balisage ou même à votre carte ou boussole. Mais ne partez jamais à l’aveugle. 

Gérer son stress

Lorsque vous pensez être perdu, surtout ne stressez pas ! Je parle en connaissance de cause. Nous nous sommes une fois perdu lorsque nous étions à Chamonix. Nous étions seuls, dans un brouillard affreusement dense, il faisait très froid et nous avions passé des chemins très techniques. La seule pensée de devoir faire demi-tour me faisait peur. Heureusement que mon compagnon a su me calmer. Rester patient et calmez-vous. Ne vous laissez pas gagner par votre état émotionnel. 

Conclusion

Nous espérons que cet article a pu vous éclairer sur les différents types de balisage en randonnée. Par ailleurs lorsque vous vous apprêtez à faire une randonnée, préparez-la en avance. Étudier les chemins, les itinéraires, afin de limiter les possibilités de pouvoir vous perdre. N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences ou des recommandations sur nos futurs articles. 

Sur ce mot de la fin amis randonneurs, à vos boussoles et cartes et c’est parti pour l’aventure ! 

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils de randonneurs de différents niveaux pour bien démarrer et profiter !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici