Liste du matériel pour réussir son bivouac

Vous avez envie de profiter de la nature et de dormir à la belle étoile ? Vous vous demandez certainement quoi emporter ? Pour un trek de plusieurs jours, il est essentiel de préparer une liste de matériel pour le bivouac afin de ne rien oublier.

On peut être tenté de tout emporter avec soi, mais attention : votre sac risque de peser une tonne et devenir un véritable fardeau lors de votre randonnée.

Pour cela, nous allons ensemble faire un récapitulatif de l’équipement nécessaire afin de créer une liste du matériel complet pour réussir votre bivouac. Attention, cette liste n’est pas exhaustive et ne prend pas en compte vos besoins personnels.

Avant de commencer, il est essentiel de faire la différence entre le bivouac et le camping sauvage. 

Voici ma liste du matériel à avoir pour réussir votre bivouac. Vous pouvez la télécharger gratuitement :

Bivouac vs camping sauvage, c’est quoi la différence ?

C’est simple, pour un bivouac, vous plantez votre tente pour une seule nuit au coucher du soleil et vous repliez vos affaires le lendemain matin. Le matériel pour bivouaquer doit donc être léger et rapide à mettre en place. Oubliez les chaises de camping et la glacière.

Liste matériel et équipement bivouac tente

En revanche, le camping sauvage consiste à installer sa tente au même endroit pour plusieurs nuits. Il offre généralement un niveau de confort supérieur au bivouac, avec du matériel plus imposant tel qu’une table et des chaises. C’est une forme de camping traditionnel mais en pleine nature. Il est important de noter que le camping sauvage est généralement interdit en France (réserve naturelle, dans les bois, les forêts, les parcs et sur la plage…)

La réglementation du bivouac en France

Le bivouac en France n’est pas interdit mais toléré, sous réserve de respecter certaines règles importantes pour éviter une amende pouvant aller jusqu’à 1600 €. Voici les principales interdictions à connaître si vous prévoyez de faire du bivouac :

  • Planter sa tente à partir de 19h et la replier au plus tard à 9h le lendemain matin.
  • Interdiction de dormir dans certaines réserves naturelles ou sites protégés.
  • Interdiction de bivouaquer à moins de 500 m d’un monument historique.
  • Interdiction à moins de 200 m d’un accès à l’eau potable.
  • Interdiction sur la voie publique, les routes, et les rivages.
  • Interdiction sur terrain privé sans autorisation.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie du village où vous souhaitez faire votre bivouac pour obtenir toutes les informations nécessaires.

Maintenant que nous avons examiné ensemble la réglementation sur le bivouac, passons à ce que vous attendez le plus : quel matériel devez-vous emporter pour bivouaquer ?

Voici la liste du matériel à avoir pour un bivouac réussi 

1/ Le sac de randonnée 

Liste matériel bivouac sac de randonnée

Le sac à dos est l’équipement indispensable pour emporter tout le matériel nécessaire pour bivouaquer. Que ce soit pour un trek de deux jours ou de plusieurs semaines, le volume du sac reste le même. Pour déterminer le volume dont vous avez besoin, je vous recommande d’utiliser des sacs poubelles de différentes tailles, de 40 à 60 litres. Testez du plus petit au plus grand, et lorsque toutes vos affaires tiennent dans l’un des sacs poubelles, vous aurez trouvé le bon volume. D’après mon expérience, des sacs à dos de 45 à 50 litres suffisent largement pour un trek de plusieurs jours.

Je vous conseille également de compartimenter vos affaires avec des sacs de compression, ou, si vous n’en avez pas, avec de petits sacs poubelle pour une meilleure organisation.

Pour plus d’informations, veuillez consulter mes articles sur : 

2/ Le système de couchage

Le système de couchage se compose de plusieurs éléments indispensables pour passer une bonne nuit : une tente (ou un tarp), un matelas gonflable, un sac de couchage ou un quilt, un oreiller gonflable pour plus de confort, des bouchons d’oreille et un masque de nuit.

La tente et les sardines

La tente est l’élément que vous allez monter et démonter à chaque bivouac. Il est important que le montage soit rapide et facile pour gagner du temps lors de l’installation de votre camp. C’est également l’équipement le plus lourd dans votre sac de randonnée. Je vous recommande de choisir une tente très légère (maximum 1,5 kg), soit autoportante, soit qui se monte avec vos bâtons de marche pour encore réduire le poids.

Pour cela consultez mon article sur : 

Nos liens sont des liens dits affiliés, ce qui veut dire que si vous passez par ses liens, nous touchons une petite commission sans que cela ne change le prix final. Vous participez à faire vivre le blog et à nous aider à continuer à vous proposer des contenus gratuits et indépendants.

Voici les 3 tentes que je conseille à 100% pour le bivouac : 

Tente tarp – MT900 v2 
la meilleure tente de trekking décathlon MT 900

Les caractéristiques :

  • Poids : 1300 g
  • Tente 3 saisons
  • Type : Tarp
  • Imperméabilité : 2000 mm le toit et 3000 mm le sol
  • Prix : environ 190 €
Ou trouver la tente M900 V2 ?
Lanshan 2 
La tente Lanshan 2

Les caractéristiques :

  • Poids : 1060 g
  • Tente 3 saisons
  • Type : Semi-portante
  • Imperméabilité : 5000 mm et
  • Prix : environ 190 € 
Ou trouver la tente Lanshan 2 ?
MSR Hubba Hubba NX
Tente MSR Hubba Hubba pour trek

Les caractéristiques :

  • Poids : 1 540 g
  • Tente 3 saisons
  • Type : Autoportante
  • Imperméabilité : 1200 mm le toit et 3000 mm le sol
  • Prix : environ 499 € 
Ou trouver la tente MSR Hubba Hubba NX2 ?

Comment choisir son emplacement de bivouac ? 

Une fois que vous avez votre tente, il est crucial de bien choisir votre emplacement. Essayez de trouver un spot de bivouac plat, près d’un cours d’eau, mais faites attention à ne pas être trop proche en cas de crue. Évitez également les couloirs d’avalanche. En forêt, regardez au-dessus de vous pour vérifier qu’il n’y a pas d’arbres morts ou de branches mortes qui pourraient tomber. 

D’après mon expérience, évitez aussi les cols et les crêtes : malgré la superbe vue, les vents forts risquent de vous réveiller plusieurs fois dans la nuit.

N’hésitez pas à consulter la carte IGN à l’avance pour repérer un endroit approprié pour bivouaquer. Pour identifier un terrain plat sur la carte IGN, c’est très simple : plus les courbes de niveau sont espacées, plus le terrain est plat.

Une fois que vous avez trouvé votre spot de bivouac, avant d’installer votre tente, nettoyez l’emplacement en enlevant les pierres pointues et les imperfections du sol qui pourraient vous déranger. Une autre astuce est d’installer une feuille de polycree ou une bâche en plastique (type Tyvek) sous votre tente pour la protéger de l’abrasion et prolonger sa durée de vie.

Ensuite, installez votre tente en tenant compte de l’orientation du vent. Chaque tente a une orientation spécifique pour le vent, alors placez-la correctement.

Une fois votre tente installée, il ne vous reste plus qu’à disposer votre matelas, votre sac de couchage et vos affaires de nuit.

Le matelas gonflable 

Il existe trois types de matelas :

  • Le matelas en mousse : Indestructible mais peu confortable.
  • Le matelas autogonflant : Se gonfle tout seul, ce qui est pratique et confortable en bivouac. Cependant, il est généralement assez lourd.
  • Le matelas gonflable : C’est celui que je recommande. C’est le plus confortable et le plus léger des trois modèles. Cependant, il nécessite plus de soin car il est plus fragile.

Pour bien choisir votre matelas de bivouac, il est essentiel de tenir compte des températures auxquelles vous serez confronté. L’isolation d’un matelas est exprimée par sa R-Value.

Comment interpréter la R-Value :

  • R-Value de 0 à 2 : Matelas pour l’été, car il n’est pas très isolant.
  • R-Value de 2 à 3 : Matelas pour une utilisation en trois saisons.
  • R-Value de 3 à 6 : Matelas utilisable toute l’année.
  • R-Value supérieure à 6 : Matelas pour des conditions extrêmes, comme le bivouac dans la neige ou les expéditions.

Pour plus d’information, veuillez consulter mon article sur : Comment bien choisir son matelas de randonnée ?

Les matelas que je conseille sont : 

Nemo Tensor Insulated
Matelas Nemo tensor insulated

Les caractéristiques :

  • Dimensions : 
    • Regular mummy : 183 cm x 51 cm, poids 490g
    • Regular : 183 cm x 51 cm, poids 505g
    • Regular Wide : 183 cm x 64 cm, poids 620g 
    • Long Wide : 193 cm x 64 cm, poids 675g
  • R Value : 4,2
  • Saisons : 4 saisons
  • Prix : environ 230 €
Ou trouver le Nemo Tensor Insulated ?
Sea to summit Ether Insulated
Matelas de trekking Sea to summit insulated

Les caractéristiques :

  • Dimensions :
  • SMALL / Dimensions 168 X 55 cm, taille 10 X 20 cm, poids 400 g
  • REGULAR / Dimensions 183 X 55 cm, taille 11 X 24 cm, poids 490 g
  • LARGE / Dimensions 198 X 64 cm, poids 560 g
  • R-value : 3,2
  • Saisons : 3 saisons 
  • Prix moyen : 190 €
Ou trouver le Sea to summit Ether Insulated ?
Thermarest NeoAir XLite
Matelas de bivouac Thermarest Neoair Xlite

Les caractéristiques :

  • Dimensions : 4 tailles :
  • Regular short : 168 cm x 51 cm, poids 330g
  • Regular : 183 cm x 51 cm, poids 370g
  • Regular Wide : 183 cm x 64 cm, poids 450g 
  • Large : 196 cm x 64 cm, poids 480g 
  • R Value : 4,5
  • Saisons : 4 saisons
  • Prix : environ 240 €
Ou trouver le Thermarest NeoAir XLite ?

Le sac de couchage

Après une journée à enchaîner les kilomètres, il est crucial de bien dormir pour pouvoir maintenir le rythme le lendemain. Le choix de votre sac de couchage est donc très important. Plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • La température confort : Elle vous assure un confort optimal. Par exemple, si la température confort de votre sac de couchage est de -10°C, vous serez confortable à cette température. Ne vous fiez pas à la température limite indiquée par les fabricants, car ce n’est pas une température confortable, mais celle au-delà de laquelle vous risquez l’hypothermie.
  • Le garnissage : Il peut être en duvet d’oie ou en synthétique.
  • La forme : Elle peut être momie ou rectangulaire.
  • Le poids : Un facteur important à considérer, surtout pour les randonnées longues.

Maintenant que vous avez le matériel nécessaire pour passer une bonne nuit en bivouac, il est temps de parler du kit cuisine et de l’alimentation.

Liste matériel bivouac : Le kit cuisine

Le kit cuisine est composé : 

  • D’un réchaud à gaz, sa bouteille de gaz et d’un briquet
  • D’un filtre à eau
  • D’une popote, couverts et couteau
  • D’une tasse
  • D’une gourde
  • D’un sac étanche pour mettre sa nourriture
  • De plats lyophilisés
  • Barres céréales
  • Fruits secs

Le réchaud en bivouac

Liste matériel Réchaud de bivouac

Il existe trois types de réchauds :

  • Réchaud à bois : Léger et fonctionnant uniquement avec du bois, ce type de réchaud devient moins pratique à des altitudes supérieures à 1900 mètres où la végétation se fait rare. De plus, il prend souvent beaucoup de temps pour cuire vos aliments.
  • Réchaud à alcool : Simple à utiliser, mais sans possibilité de régler la puissance de chauffe et peut être un peu dangereux à manipuler.
  • Réchaud à gaz : Celui que je recommande. Facile à mettre en place et rapide, vous pouvez régler la puissance de chauffe et les bouteilles de gaz sont facilement disponibles.

Pour bien choisir votre réchaud, il est crucial de tenir compte de plusieurs critères :

  • Type de carburant : Décidez du type de carburant que vous souhaitez emporter. Pour plusieurs jours, privilégiez le gaz qui est plus léger que l’alcool.
  • Poids : Optez pour un réchaud léger et compact.
  • Confort d’utilisation : Choisissez un réchaud facile et rapide à mettre en place.
  • Puissance : Sélectionnez un réchaud avec une bonne puissance de chauffe et la possibilité de réguler la chaleur pour une meilleure cuisson.
  • Prix : Choisissez un réchaud en fonction de votre budget.

Pour plus d’information, veuillez consulter : Comment bien choisir son réchaud de bivouac ?

Si vous cherchez un réchaud à gaz, voici trois modèles que je vous conseille :

Réchaud BRS 3000T
Réchaud BRS 3000 T

Les caractéristiques :

  • Dimensions :
    • Plié : 5,2 x 3,7 cm
    • Déplié : 6 x 8,2 cm
  • Poids : 26 g
  • Puissance : 2700 Watts
  • Temps d’ébullition : 4 minutes pour 1 litre d’eau
  • Prix : Environ 20 €
Ou trouver le Réchaud BRS 3000T ?
MSR Pocket Rocket 2
Réchaud de bivouac MSR Pocket Rocket 2

Les caractéristiques :

  • Dimensions : 10,5 x 5 x 5,1 cm
  • Poids : 73 g
  • Puissance : 2400 Watts
  • Temps d’ébullition : 3 minutes 30 secondes pour 1 litre d’eau
  • Prix : Environ 50 €
Ou trouver le MSR Pocket Rocket 2 ?
Jetboil Flash
gamme réchaud jetboil flash

Les caractéristiques :

  • Dimensions : 10,41 x 18,03 cm
  • Poids : 371 g (hors trépied)
  • Puissance : 2600 Watts
  • Temps d’ébullition : 3 minutes 30 secondes pour 1 litre d’eau
  • Prix : Environ 130 €
Ou trouver le Jetboil Flash ?

Le filtre à eau

Un filtre à eau est indispensable pour les randonnées de plusieurs jours. Il vous permet d’avoir de l’eau potable à disposition tout au long de votre trek sans avoir à transporter de grandes quantités d’eau. Voici les deux filtres à eau que je recommande :

Katadyn Befree
katadyn befree test
Ou trouver le Katadyn Befree ?
Mini Sawyer
Ou trouver le Mini Sawyer ?

Accessoires de cuisines 

Voici les accessoires de cuisine et l’alimentation à emporter :

  • Une popote, des couverts et un couteau
  • Une tasse
  • Une gourde
  • Un sac étanche pour la nourriture
  • Des plats lyophilisés
  • Des barres de céréales
  • Des fruits secs

Liste des vêtements pour bivouaquer

Pour les vêtements de randonnée, cela dépend de vos préférences, mais voici ce que je recommande :

  • Chaussures de randonnée
  • Veste imperméable (hardshell)
  • Doudoune
  • Polaire
  • T-shirt ou chemise en laine de mérinos
  • Short ou pantacourt
  • Chaussettes en laine de mérinos
  • Sous-vêtements en laine de mérinos
  • Gants légers
  • Guêtres
  • Tour de cou
  • Caleçon long pour la nuit
  • Bonnet
  • Tongs pour le bivouac
  • Lunettes de soleil
  • Chapeau ou casquette

Si possible privilégiez des vêtements en laine de mérinos pour leurs propriétés. Si vous voulez en savoir plus, consultez mon article sur : Pourquoi randonner avec des vêtements en laine de Mérinos ?

La liste du petit matériel de bivouac

Liste matériel carte IGN Bivouac

Ce module comprend divers équipements de bivouac, voici la liste :

  • Une carte IGN ou un topo guide : Pour alléger votre sac de randonnée, une astuce consiste à numériser les parties de la carte ou du topo guide qui vous intéressent sur votre téléphone.
  • Des sacs poubelles : Pour emporter vos déchets avec vous.
  • Des outils d’orientation comme une boussole, un GPS ou votre téléphone équipé d’une application GPS telle que Visorando, Visugpx, Iphygénie, etc.

La liste du matériel électronique en bivouac

Pour l’équipement électronique en bivouac, votre choix dépendra de vos besoins. Si vous envisagez de filmer ou de photographier vos aventures, cela ajoutera du poids à votre équipement.

Voici les accessoires que j’emporte avec moi :

  • Une batterie externe de 10 000 mAh
  • Un chargeur USB de type C à charge rapide
  • Une lampe frontale : je recommande la Petzl Bindi pour son excellent rapport poids-puissance.
  • Des câbles d’alimentation pour vos appareils
  • Un appareil photo ou une caméra

La trousse de toilette

Même lorsque vous êtes en bivouac, vous ne devez pas faire l’impasse sur votre hygiène. Après une longue journée de marche, même un simple rafraîchissement à une rivière peut faire des merveilles.

Voici ce que je recommande pour votre trousse de toilette :

  • Serviette en microfibres
  • Brosse à dents
  • Tube de dentifrice
  • Savon d’Alep
  • Papier toilette
  • Gant de toilette
  • Lingettes de toilette

Et la trousse de secours

Pour la trousse de secours ou pharmacie, cela dépendra vraiment de vos besoins. Voici une liste du matériel de base à inclure pour votre bivouac :

  • Pansements prédécoupés
  • Couverture de survie
  • Pince à épiler
  • Compresses stériles
  • Pansements pour ampoules
  • Tire-tique
  • Rouleau de sparadrap
  • Désinfectant
  • Crème multi-apaisante
  • Sérum physiologique
  • Pastilles pour purifier l’eau
  • Crème anti-frottements pour les pieds
  • Aiguille

Pour plus d’information, veuillez consulter mon article sur : La trousse de secours en randonnée

Conclusion

L’expérience du bivouac vous permettra de profiter pleinement de la nature et de dormir à la belle étoile, mais cela nécessite d’être bien préparé. En suivant cette liste de matériel, vous réussirez à coup sur votre bivouac sans alourdir inutilement votre sac de randonnée. N’oubliez pas qu’en trek chaque gramme compte dans votre sac, alors optez pour du matériel léger et compact.

Respectez toujours les réglementations locales et prenez soin de l’environnement en ne laissant aucune trace de votre passage. 

Pour plus de détails sur le choix de chaque équipement, n’hésitez pas à consulter les articles recommandés tout au long de ce guide. Bon bivouac à tous !

Lionel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RECEVOIR LES GUIDES

Recevez gratuitement les guides sur Débuter en Randonnée.

Nos autres articles

ARTICLES EN RAPPORT