Tour du Mont Blanc : Historique, difficulté et balisage

Dans cet article, nous allons tout vous dire sur l’histoire, le balisage et la difficulté d’un des GR les plus connus, celui du Tour du Mont Blanc. Ce parcours cumule au total 170 km dans une nature préservée. C’est l’un des treks les plus parcourus d’Europe. C’est pour cela que vous devez être préparé, mais surtout être conscient de ce qui vous attend. 

1/ Un tour global du TMB

Carte tour du mont blanc
Carte tour du mont blanc

Cette randonnée de longue distance fait une boucle d’environ 170 km en traversant 3 frontières : la France, la Suisse, et l’Italie. Elle est effectué en moyenne entre 7 à 10 jours.

Nous vous conseillons de bien vous préparer physiquement, mais aussi mentalement. Personnellement, je trouve que pour un premier trek c’est idéal, car vous allez pouvoir évaluer votre niveau. Si vous êtes un minimum entrainé, vous n’allez pas avoir de très grosse difficulté à achever le TMB.

2/ Période conseillée

Pour effectuer le tour du mont blanc, nous vous conseillons les mois de juillet et août. Début juillet, soyez prudent car il peut y avoir encore de la neige sur certain col. Pour cela, prenez vos crampons et piolet. En septembre, les refuges risquent d’être fermés.

3/ L’historique 

Vers la fin du XVIIe siècle, plusieurs dénominations de sommets ont laissé place au Mont Blanc. Bien évidemment, ce sommet regorge de légende et d’histoire, racontant qu’il serait habité par des démons. 

Le 1er TMB fut effectué en 1769. Deux jeunes guides : Pierre Simon et Pierre-François Favret, accompagnèrent un homme, Horace-Bénédict de Saussure sur dos d’une mule. Son but était de pouvoir accéder à la « Mère montagne ». Concernant l’ascension du Mont Blanc, il fut effectué pour la 1er fois par Gabriel-Michel Paccard, 29 ans et Jacques Balmat, 24 ans. Ils ont effectué cette expédition le 8 août 1786. Cet engouement à débuté au XVIIIè siècle.

Aujourd’hui le tour du mont blanc est l’un des itinéraires les plus fréquentés d’Europe avec près de 25 000 randonneurs chaque saison.

4/ La difficulté du tour du mont blanc

Le TMB est largement faisable si vous êtes bien préparé.

vue magnifique sur le mont blanc

Cependant, le niveau de difficulté pour le tour du mont blanc est à prendre en considération. 

En bref, voici les données  : 

  • Distance totale d’environ 170 km
  • 7 à 10 jours de marche 
  • Une moyenne de 6 heures de marche par jour 
  • Dénivelé positif et négatif d’environ 10 000 mètres. 

En plus de ces données, vous devez prendre en compte la météo, le poids de vos équipements, et aussi les petites blessures pouvant vous obliger à abandonner votre traversée. 

Si vous êtes novice dans la randonnée, l’idéal serait de vous munir d’un guide exposant tous les passages pour faire le TMB. 

De ce fait, vous allez pouvoir juger les sentiers faciles, qui sont légèrement escarpés mais ne comportant pas de passage exposé. 

Les passages moyens, caractérisant des sentiers étroits, voire escarpés.

Les sentiers difficiles sont de même à prendre en considération. Il s’agit des sentiers étroits, des longues étapes et souvent très raides. 

En plus de la difficulté des sentiers, vous devez prendre en compte le poids de votre matériel. Généralement, lors du TMB, nous vous conseillons un sac de 12 kilos maximum. Bien évidemment, cette donnée dépend de votre profil, mais aussi si vous faites le TMB en totale autonomie, ou dans des refuges. 

C’est pour cela qu’il est important d’acquérir du matériel assez léger. 

5/ Les équipements indispensables 

Lors du TMB, vous devez être très bien équipé. Nous pouvons notamment citer : 

  • Des vêtements chauds et imperméables 
  • Des chaussures de randonnée montantes à semelle crantée
  • Un sac à dos technique
  • Une lampe frontale ou une lampe de poche 
  • Une trousse de secours. Pour savoir comment composer votre trousse de secours, vous pouvez consulte le lien suivant : https://montagnetrekking.fr/trousse-de-secours-randonnee
  • Des moyens d’orientations (cartes, boussoles, applications mobile)
  • Des crampons
  • un moyen d’alerte (téléphone)

Bien sûr, cette liste est non exhaustive et vous donne un aperçu des équipements indispensable. Elle doit être adaptée selon votre profil. 

6/ Le balisage

Lors de votre TMB, vous allez rencontrer plusieurs balisages, de différentes formes et de différentes couleurs. 

En France, les balisages GR : Grande Randonnée, vont être caractérisée par des panneaux de couleurs blanc et rouge

Pour les GR Pays : Grandes Randonnées de Pays, les panneaux vont être de couleur jaune et rouge.

Pour les PR : Promenades & Randonnée, les panneaux vont être de couleur jaune.

balisage france TMB

En Italie, les chemins sont tous balisés en jaune.

balisage italie tour du mont blanc

En Suisse, les chemins praticables, sans risque, sont caractérisés par un balisage jaune. Les chemins demandant une plus grande prudence sont balisés par un logo blanc et rouge. 

balisage suisse TMB

Nous espérons que cet article a pu vous éclairer sur l’historique du TMB, les difficultés que vous pouvez rencontrer. Mais aussi les différents types de balisages que vous pouvez rencontrer. 

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires sur les différents thèmes abordés.

À très vite sur Montagne Trekking, et en route pour de nouvelles aventures.

Prenez soin de vous.

Sarah et Lionel.

Vous pouvez également retrouver nos parcours de randonnée sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres Randonnées ici !!!

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici