Ampoules au pied : comment les soigner et les éviter ?

Dans cet article nous allons vous donner tous les conseils pour éviter d’avoir des ampoules au pied, mais aussi comment les soigner. Lors de vos sorties en randonnées, quoi de plus désagréable que d’avoir une ampoule ! Celles-ci  raison peuvent vous entrainer à rebrousser chemin. Bien sûr, le meilleur remède n’existe pas, mais néanmoins, il vous est possible d’appréhender l’arrivée des ampoules au pied. Beaucoup de facteurs que vous n’avez pas la possibilité de changer vont favoriser, ou non, l’apparition d’ampoules: tels que la sensibilité de votre pied, le fait d’avoir de la corne, transpirer des pieds, etc… 

pieds randonnée

Cet article va se composer en 2 parties. La 1ère partie est consacrée à : « comment éviter les ampoules au pied ». Nous vous donnerons donc tous les conseils pour anticiper une ampoule, et surtout les combattre. Dans la seconde partie, nous allons vous expliquer « comment soigner les ampoules au pied ». Là nous vous expliqueront les bons petits remèdes à connaitre, mais aussi ceux à éviter. 

1/ L’origine de l’ampoule

Une ampoule, aussi bien désigné comme phlyctène dans le monde médical, est une simple brûlure occasionnelle, causée par un frottement récurrent sur votre peau. Ce frottement est dû à votre chaussure sur votre chaussette. Cette pression extrêmement importante, souvent longue sur la durée, va provoquer un rehaussement de l’épiderme qui est enflammé. Ce soulèvement de l’épiderme va se détacher des tissus sous-cutanés, engendrant une accumulation de sérum, donnant naissance à une cloque. Et les galères commencent… 

On appelle l’ampoule la barrière entre l’épiderme et le derme. 

2/ Prévenir une ampoule

Avant la randonnée 

Afin de limiter l’apparition des ampoules au pied, il est important d’adopter quelques techniques, qui peuvent souvent vous sauver votre randonnée ! Alors à vos calpins ! 

Conseil n°1 : porter des chaussures de marche adaptées à votre profil. Si vous avez tendance à transpirer très souvent des pieds, optez pour une chaussure qui laissera respirer vos pieds. Bannissez les chaussures en goretex, qui empêcheront la circulation de l’air. D’autant plus que si nous combinons le fait d’avoir des pieds transpirants, et un frottement régulier de votre chaussette et chaussure, alors là bienvenu à l’ampoule au pied ! 

Conseil n°2 : porter des chaussettes épaisses et ajustées à vos pieds : il est important d’éviter tout type de frottement. Plus vous allez avoir une chaussette épaisse, plus elle fera barrière entre votre chaussure et votre peau. Par ailleurs, le fait que votre chaussette soit bien ajustée à votre pied, cela va permettre d’éviter le bâillement et donc de se balader librement dans votre chaussure et provoquer des frottements. Personnellement je porte toujours des chaussettes en laine de mérinos et ça fait très bien l’affaire. 

Conseil n°3 : poser un pansement préventif et/ou une crème anti-frottement : si vous préférez d’abord agir et ensuite guérir, mieux vaut opter pour un pansement préventif aux ampoules, qui se pose directement sur la partir la plus sujette aux ampoules. Vous allez pouvoir anticiper l’apparition des ampoules au pied. 

Conseil n°4 : détendre vos chaussures de marche avant d’effectuer une expédition : il est très important de détendre l’arrière de vos chaussures. Surtout s’il s’agit de nouvelles paires en cuir ! Si vous entreprenez un trek de plusieurs jours, je vous conseille de porter vos chaussures quelques jours avant et sur plusieurs heures, afin de les détendre en fonction de la forme de vos pieds. 

Conseil n°5 : vérifier que vos semelles intérieures sont de qualité en permettant à vos pieds de respirer. 

Pendant la randonnée

Conseil n°6 : effectuer de nombreuses pauses espacées : le fait de faire plusieurs pauses de façon régulière permettra à vos pieds de faire également un break. Et donc de reprendre du poil de la bête. 

Conseil n°7 : lors de vos pauses, faites respirer vos pieds : il est important que vous preniez le temps de déchausser, et de laisser vos pieds respirer à l’air libre. Le but recherché est de faire refroidir vos pieds.

Conseil n°8 : lorsque vous déchaussez vos chaussures, profitez-en pour analyser « l’état’ » de vos pieds. Dit comme ça, ça n’est pas très élégant mais c’est très important. Vous allez peut-être détecter une apparition d’ampoule et donc, vous aurez la possibilité de mettre un pansement préventif. Mais aussi vous pourrez extraire les saletés qui se sont peut être immiscées dans vos chaussures ou chaussettes. 

Après la randonnée 

Conseil n°9 : enlever tous les résidus qui ont pu s’incruster dans vos chaussures (des morceaux de bois, des cailloux, de l’herbe…). 

Conseil n°10 : sécher immédiatement vos chaussures et vos chaussettes, surtout si le lendemain vous repartez en randonnée. Dans un premier temps, randonner avec du matériel humide est extrêmement désagréable, mais en plus cette humidité va favoriser l’apparition d’ampoules au pied, ce que nous voulons absolument éviter. 

3/ Les gestes à adopter face à une ampoule

Deux situations peuvent se présenter à vous, soit l’ampoule est percée, et là malheureusement serrez les dents, ou soit avec un peu de chance elle n’est pas percée et plusieurs solutions sont envisageables. De nombreux débats sont ouverts à ce propos. Pour certaines personnes, il faut percer l’ampoule pour faire évacuer le liquide intérieur qui pourra être à l’origine d’une infection. Pour d’autres personnes il ne faut surtout pas percer, car il est vu comme une couche protectrice. Moi personnellement, lorsque j’ai encore un bon bout de chemin à faire, je préfère ne pas la percer, pour raison de confort. Marcher 4 km avec une ampoule ouverte, qui frotte contre votre chaussette et chaussure c’est juste abominable… Mais lorsque je suis arrivée chez moi, là c’est plus fort que moi, je déchire volontairement l’ampoule. 

Si l’ampoule est percée

Si vous avez sur vous des ciseaux fins, et surtout stérilisés, nous vous conseillons de couper le surplus de peau qui pend. Désinfectez votre blessure avec de l’antiseptique. Sois-vous pouvez laisser votre pied à l’air libre, néanmoins si vous devez reprendre le chemin, mettez un pansement sur votre plaie, et mettez votre chaussette pardessus. Evitez de laisser le pansement au contact de votre chaussure. Cela provoquera le frottement et deviendra une gêne extrêmement forte au fil des minutes, pouvant engendrer une détérioration de la plaie. 

Si l’ampoule n’est pas percée

Comme j’ai pu vous le dire précédemment, je vous conseille de continuer votre route. Tant que la surface tient, qu’elle n’est pas abîmée, et ne vous gêne pas énormément, ne touchez pas. Avez un peu de chance, la peau durcira. 

L’autre possibilité, c’est de percer votre ampoule, mais attention ne le faites pas avec un morceau de battons où que sais-je ! Il faut effectuer cette « opération » avec une aiguille stérilisée et percer une fois délicatement pour faire évacuer le liquide. 

Mon autre astuce personnelle, (on va dire plan B) : si vous n’avez pas d’aiguille (comme moi) mais vous avez des boucles d’oreille, utiliser la pointe de l’une d’elle. Mais, (c’est très important) attention au préalable à bien la stériliser. Bien sûr, le bout de la boucle d’oreille doit être assez pointu, mais bon sa pourra aussi faire l’affaire. 

4/ Conclusion

Nous espérons que cet article a pu vous être utile sur comment prévenir une ampoule au pied, et comment la soigner.

Les ampoules peuvent devenir les pires fardeaux pour les randonneurs… nous nous sommes déjà retrouvés bons nombres de fois dans cette situation ou la douleur et la gêne prend le dessus. Évidemment , tous ces conseils ne peuvent pas empêcher l’apparition d’ampoules, mais au moins vous avez quelques astuces pour maximiser vos chances de les combattre 😊 

N’hésitez pas à nous remonter vos conseils, mais aussi vos pires situations rencontrées avec nos « amies » les ampoules ! 

Nous vous disons à très bientôt sur Montagnes Trekking, et en route pour de nouvelles aventures !

Prenez soin de vous. 

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils de randonneurs de différents niveaux pour bien démarrer et profiter !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici