Le dénivelé positif et négatif

Dans cet article nous allons tout vous expliquer sur le dénivelé positif et négatif. Lorsque vous pratiquez la randonnée, le terme dénivelé est fréquemment utilisé. Pour cause, il est important de connaître ce critère lors de vos parcours. 

panorama montagne

Pour la plupart des randonneurs, cette appellation est connue. Mais pour certains marcheurs, le terme dénivelé positif ou négatif n’évoque rien. 

Mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer de façon précise et claire, ce qu’est le dénivelé positif et négatif.  Comment calculer le dénivelé, mais aussi qu’elle en est l’utilité ? 

Après cet article, nous l’espérons, vous allez pouvoir employer ce terme autant de fois que vous le souhaitez, en toute connaissance de cause. 

1/ Qu’est-ce que le dénivelé positif et négatif en randonnée ?

Il est très important de connaître la valeur du dénivelé, car vous allez pouvoir valider ou non votre itinéraire en fonction de votre niveau, et de votre envie. Il s’agit de la différence entre un point A et un point B. Entre autres, la différence entre votre lieu de départ, et votre lieu d’arrivée. 

Le dénivelé positif est très intéressant lorsque votre itinéraire est montagneux. 

Si vous marchez 5 km sur du plat, votre rythme sera beaucoup plus rapide que si vous marchez 5 km en montée (avec un dénivelé positif de 500 m). 

Le terme de dénivelé positif est très souvent utilisé dans la plupart des activités Outdoor tel que le VTT, la randonnée, l’alpinisme, le Trail…

Nous parlons de dénivelé positif lorsque nous effectuons une montée. 

Par exemple, si vous partez d’un point situé à 300 mètres, et que votre point d’arrivée est à 700 mètres, le dénivelé positif que vous allez devoir entreprendre est de 400 mètres. 

Le dénivelé négatif est le fait de descendre. Si vous êtes à un point ayant 900 mètres d’altitude, et que votre point d’arrivée est à 200 mètres d’altitude, le dénivelé négatif est de 700 mètres. 

En conclusion : 

Le dénivelé positif = je monte

Le dénivelé négatif = je descends  

Cette valeur désignera le niveau de difficulté de votre randonnée. Si votre randonnée fait 10 km, mais que le dénivelé positif est de 1500 mètres, et bien bonne chance ! Cela vous demandera une bonne nuit de sommeil et un bon niveau !

En parallèle, si votre randonnée est estimée à 15 km avec un dénivelé positif de 200 mètres, vous allez avoir l’impression de marcher constamment sur du plat. 

2/ La différence entre le dénivelé global et le dénivelé cumulé

Ces deux types de dénivelé vont vous permettre de cerner la difficulté de votre itinéraire. Mais il est important de bien les différencier, car chacune des appellations sont différentes.

différence entre dénivelé global et dénivelé cumulé

Le dénivelé global : correspond à la différence d’altitude entre le point de départ et le point d’arrivée de votre randonnée. 

Si votre point de départ (A) se situe à 200 mètres d’altitude, et que votre point d’arrivée (F) est estimé à 700 mètres d’altitude, cela signifie que le dénivelé global est de 500 mètres

Autre exemple, si votre parking de départ est à 600 mètres d’altitude, et que vous faites une boucle pour revenir à votre parking de départ, votre dénivelé global est 0. Car votre point de départ est votre point d’arrivée.

Le dénivelé cumulé : il s’agit de la somme totale de toutes les montées et les descentes que vous avez pu effectuer. Entre autres, vous cumulez tous les dénivelés, qu’ils soient positifs ou négatifs. 

Nous parlons de même du dénivelé cumulé positif : la somme totale des montées.

Mais aussi du dénivelé cumulé négatif : la somme totale des descentes. 

3/ Comment calculer le dénivelé lors d’une randonnée ? 

Lorsque vous allez entamer une randonnée, il est intéressant et important de connaître le dénivelé positif et négatif que vous allez effectuer. Mais concrètement, comment calculer le dénivelé de mon itinéraire ? 

Il est possible de calculer votre dénivelé cumulé, global, mais aussi le dénivelé positif et ou négatif à travers différents moyens. 

À l’exception du dénivelé global qui est le résultat de la différence d’altitude d’un point A et d’un point B, les autres types de dénivelé nécessitent plus d’analyses.

différence entre dénivelé global et dénivelé cumulé

À travers ce graphique, nous en déduisons que nous commençons notre randonnée au point A, et nous finissons au point F. 

Les autres points tels que B, C, D et E sont des points ou l’altitude n’est pas constante. Soit nous montons ou nous descendons. 

Parcours de RandonnéeDénivelé (m)
Point de départ (A)200
Point (B)300
Point (C)250
Point (D)800
Point (E)500
Point d’arrivée (F)700
Dénivelé global (F) – (A) =700-200 = 500
Dénivelé cumulé positif850
Dénivelé cumulé négatif350
Dénivelé cumulé global850350 = 500

Pour pouvoir calculer le dénivelé cumulé de la randonnée, il vous suffit d’additionner le dénivelé positif du parcours AB + CD + EF. 

  • Le dénivelé positif cumulé qui est dans cet exemple = point A au B (300-200=100) + point C au D (800-250=550) + point E au F (700-500=200) =100+550+200=850
  • Le dénivelé négatif cumulé = point B au C (300-250=50) + point D au E (800-400=300)=50+300=350

On peut maintenant mieux se rendre compte de la difficulté de la randonnée car on sait que l’on va monté 850 au total et descendre 350 au total.

Il est possible de calculer le dénivelé positif et/ou négatif à travers des topos, des cartes, des sites internet…généralement sur les cartes, vous avez le niveau de difficulté de la randonnée, ainsi que l’altitude. 

4/ Calculer le dénivelé avec une carte IGN

Vous avez aussi la possibilité de calculer le dénivelé positif cumulé de votre randonnée à travers une carte IGN. Il est important de connaitre cette méthode et de la maîtriser.

Imaginez-vous en pleine forêt, plus d’internet, plus de réseau, et vous avez déjà bien tapez dans vos ressources. Vous n’avez qu’une envie, c’est d’arriver au plus vite à votre point d’arrivée. 

C’est à travers les courbes de niveau que vous allez pouvoir définir le dénivelé. La distance entre les courbes est l’équidistance. Plus les courbes sont rapprochés, plus le dénivelé sera important.

Dans un milieu montagneux, la distance entre les courbes est de 10 mètres. Si vous avez entre votre point A et votre point B, une totalité de 50 courbes, vous allez avoir un dénivelé positif de 500 mètres.

En conclusion, plus les courbes sont espacées, plus la pente est faible. À l’inverse, plus les courbes sont rapprochées, plus la pente est forte, et là sa pique ! 

dénivelé positif carte IGN

Nous espérons que cet article a pu vous permettre de mieux comprendre ce qu’est le dénivelé positif et négatif. Mais aussi les différentes formes de dénivelé. Vous avez toutes les informations pour pouvoir appréhender votre parcours. Vous allez de même avoir la possibilité d’analyser vos performances en fonction de la réalisation du dénivelé positif et négatif réalisé. 

À très vite sur Montagne Trekking, et en route pour de nouvelles aventures ! 

Prenez soin de vous

Sarah et Lionel

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils de randonneurs de différents niveaux pour bien démarrer et profiter !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici