Comment vaincre le vertige ?

Dans cet article nous allons prendre de la hauteur, mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous guider. Le vertige est une sensation extrêmement désagréable, et touche beaucoup de personnes. Tous les types de situation peuvent entrainer ce malaise qui est incontrôlable. Comment vaincre le vertige ?

Cette sensation peut se soigner. Très souvent, nous sommes fatalistes, mais ne le soyez pas. C’est pour cela que nous allons tout d’abord commencer à comprendre pourquoi cette sensation peut être déclenchée.  

1/ Qu’est-ce que le vertige ?

Avoir le vertige inclut le fait d’avoir peur de la hauteur mais aussi du vide. Chacun d’entre nous réagit de façon différente, et selon des degrés différents. Il n’y a pas de cause exacte concernant le vertige. Cette sensation varie d’une personne à une autre. Cela peut être dû à un traumatisme pendant votre enfance, dû à une chute… 

vertige

Lorsque vous être pris de vertige, vous ressentez le besoin vital de vous écarter du facteur déclencheur (vous vous retirez du vide ou de la hauteur…). Cette angoisse peut déboucher sur un malaise, une crise d’angoisse, voire même une perte de connaissance. 

Généralement, les personnes ne supportant pas le vide, souffrent d’une différence entre leurs signaux émis par les yeux, et l’oreille interne. Si vous avez déjà été atteint d’un dysfonctionnement de l’oreille interne, vous avez dû vous rendre compte que vous n’êtes plus dû tout équilibré. 

En fait, nous allons prendre un exemple très simple: vous êtes suspendu sur un pont en hauteur et vos yeux vont détecter le vide, alors que vos pieds touchent le sol…

Vous pouvez aussi être acrophobe, relatant une phobie réelle (peur réelle…).  Vous allez certainement me dire, et pourquoi pas une peur irréelle ? 

En fait, il est important de faire la différence entre la peur rationnelle et irrationnelle.

  • La peur rationnelle : il est indispensable pour notre survie de ressentir cette peur. Elle vous permettra de vous garder en vie, de détecter le danger et d’agir en conséquence.
  • La peur irrationnelle : très souvent, cette peur déclenche des réactions de notre corps qui sont incontrôlables et néfastes pour nous, telle que la paralysie, la perte de connaissance, un malaise…

2/ Les différents types de vertiges

Chacun des vertiges que l’on peut éprouver appartient à une catégorie bien spécifique.

  • Les vertiges positionnés paroxystiques bénins : ces vertiges sont généralement assez rapides. Mais peuvent être assez agressif et mal vécu. Les VPPB sont dus à un dépôt de cristaux du liquide end-lymphatique sur les cils ainsi que les cellules sensorielles. 
  • La maladie de Ménière : ce type de vertige débouche sur une surdité et des acouphènes. Idem que que VPPB, ce type de vertige peut être assez rapide, voir s’étendre sur la durée. 
  • La névrite vestibulaire :  ce type de vertige est dû à un dysfonctionnement de l’oreille interne. Un nerf vestibulaire est enflammé au niveau de votre oreille interne. Ce vertige se traduit généralement par des migraines, malaise…Personnellement j’ai été atteinte de ce vertige. J’ai été prise précipitamment d’acouphène, tremblement de mon corps, des bouffées de chaleur et évanouissement. Pendant plus de 3 heures je ne pouvais plus marcher sans me faire assister. À peine levée, j’étais totalement déséquilibrée. 

3/ Les différents symptômes 

La peur, peut provoquer divers symptômes, en fonction de votre profil. Très souvent, les personnes touchées par la peur du vide ou de la hauteur, vont éprouver des difficultés à respirer et des bouffés de chaleur. Mais aussi des crises de panique, augmentation du rythme cardiaque, des tremblements, des migraines… 

mal de tête, nausées

Ces symptômes arrivent généralement de façon subite. 

4/ Les causes 

La cause exacte est actuellement incertaine. Cela dépendra de votre profil, votre état de santé, vos antécédents… Néanmoins, il est possible de pouvoir cerner certains éléments déclencheurs. Mais concrètement, pourquoi certaines personnes éprouvent le vertige, et d’autres peuvent être suspendues au-dessous du vide sans aucune angoisse ? 

Mise à part les différents types de vertige que nous avons vus précédemment, d’autres facteurs peuvent favoriser le vertige. 

Cela peut être inné, et donc peut être déclenché durant votre enfance car lié à un traumatisme. Par exemple causé par une chute, un accident, l’angoisse transmise par un autre individu…

Les causes peuvent être très complexes et très vagues. 

5/ Comment vaincre le vertige ?

Il est vrai que lorsque nous randonnons, nous pouvons très souvent être pris de vertige. Par exemple en admirant une montagne, une falaise, une cascade… nous allons vous donner quelques astuces pour vaincre le vertige, mais aussi savoir la dompter, et mieux appréhender cette sensation tellement désagréable.

vertige en montagne
  • Être rationnel : dans un premier temps, il serait important de pouvoir identifier la cause de votre vertige. Est-ce que vous êtes sur un pont ? Sur le flanc de la montagne ? Une fois que vous avez réussi à identifier la cause, identifiez le risque de tomber et rationalisez cette angoisse. Si vous êtes sur un pont, pourquoi est-ce que vous pouvez tomber ? Vous n’allez quand même pas vous jeter dans le vide ? Il faut analyser la probabilité de pouvoir être confronté à ce danger. Entre autres, percevez le risque réel, et relativisez. 
  • Faire des thérapies : il vous est possible de pouvoir consulter. Certaines personnes peuvent réagir de façon très violente lorsqu’elles sont prises de vertige, pouvant mettre en danger leur santé. Les thérapies cognitivo-comportementales (TTC) peuvent être une solution. Un professionnel va vous apprendre à dompter votre peur, à la maitriser en prenant le temps d’aller étape par étape. 
  • Gérer sa respiration : lorsque nous sommes prises d’une crise d’angoisse, il est important de pouvoir gérer sa respiration. Ce réflexe, aidera à faire passer votre anxiété. Personnellement, je pratique régulièrement la méditation. Cet exercice est extrêmement bénéfique sur ma santé, car j’apprends à contrôler mon corps. La respiration est très importante, si vous ne la contrôlez pas, vous ne contrôlez pas votre corps. Si vous êtes pris de vertige, pouvant déboucher sur une crise d’angoisse, pensez à un lieu paisible. Fermez les yeux, ressentez votre respiration et gérez là. Focalisez-vous sur votre inspiration et l’expiration. Cet exercice est très difficile, car il demande une attention toute particulière. Mais à la longue les effets sont bénéfiques. 
  • Éviter de regarder dans le vide : si vous savez que vous gérer mal le vide, pourquoi regarder en bas ? Ce réflexe est généralement exécuté de façon involontaire. Vous avez le besoin de regarder, coûte que coûte. Très mauvaise idée. Ne laissez pas le vide vous aspirer, résistez. C’est vous qui décidez, donc obligez-vous à ne pas regarder dans le vide. Vous pouvez fixer un point bien précis et avancez dans sa direction. 

Nous espérons que cet article a pu vous aider sur : Comment vaincre le vertige en randonnée ? 

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires si vous avez d’autres conseils qui pourraient aider à vaincre le vertige.

À très vite sur Montagne Trekking, et en route pour de nouvelles aventures !

Prenez soin de vous.

Sarah et Lionel

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils de randonneurs de différents niveaux pour bien démarrer et profiter !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici