Tous savoir sur le ski de randonnée

Vous avez envie de sortir des sentiers battus, partir à la découverte de la montagne en hiver ? Le ski de randonnée est peut-être fait pour vous. Appelé aussi ski de montagne ou ski-alpinisme, le ski de randonnée est une pratique sportive que l’on exerce sur des terrains enneigés et sauvages. Mais comment le pratique t-on? Quel matériel utiliser ? Faut-il avoir un bon niveau de ski ? Nous allons répondre à toutes vos questions. 

1/ L’histoire du ski de randonnée

Nous ne pouvons pas vous dire précisément quel est le passé du ski de randonnée et exactement à quelle période il est apparu. Cependant on sait que cette pratique est utilisée comme moyen de transport vers le XIXe siècle. Le ski de randonnée est considéré comme un sport de loisir vers la fin du XIXe siècle et la distinction avec le ski alpin est faite en 1930. 

2/ La pratique du ski de randonnée

Cette pratique ne nécessite pas l’aménagement de pistes. Bien au contraire, le ski de randonnée s’effectue sur des terrains sauvages. Pas besoin de remontées mécaniques, ni de tires fesses…. Le ski de randonnée est également utilisé par les secouristes qui doivent se rendre dans des endroits difficiles d’accès. 

randonner à ski

3/ La différence entre le ski de randonnée et le ski alpin (ski de piste) ? 

Tous deux peuvent se pratiquer sur des pistes, où en hors-piste. La grande différence réside dans le fait que le ski de randonnée vous permet de monter les pistes, grâce aux fixations spéciales. Le talon de votre pied se soulève et le ski glisse dans la trace, sans aller en arrière grâce aux peaux de phoques. Le ski de randonnée se pratique sur des sentiers non balisés mais depuis quelques années , les stations ont aménagé des sentiers sécurisés non loin des pistes. La plus grande différence avec le ski alpin c’est que vous allez passer beaucoup plus de temps à monter les pistes (3/4 du temps), qu’à les descendre. 

ski

4/ Quel est l’intérêt de faire du ski de randonnée? 

L’intérêt de cette activité est de pouvoir apprécier les paysages et de passer dans des endroits inaccessibles au ski alpin. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette pratique est très physique (si vous envisagez de monter une piste de 1500 mètres de dénivelé positif). Vous pouvez également faire des balades plus tranquilles, n’hésitez pas à demander à l’office du tourisme un plan des sentiers balisés. 

magnifique paysage de montagne

5/ Faut-il avoir un bon niveau de ski ?

Cela dépend du type de sortie que vous voulez effectuer. Si vous avez prévu de descendre une piste verte ou bleu, vous pouvez avoir un niveau débutant. Par contre, si vous voulez faire du hors-piste, nous vous conseillons d’avoir déjà un bon niveau de ski (savoir descendre une piste rouge). 

bon niveau en ski

Si vous n’avez jamais pratiqué de ski, commencer par faire plusieurs descentes en ski alpin, pour pouvoir profiter pleinement de votre sortie en ski de randonnée. 

6/ Quel matériel utilisé pour du ski de randonnée?

C’est un matériel bien spécifique. Il est impératif que vous ayez des fixations sur vos paires de skis permettant de libérer votre talon lors de vos montées. 

Voici le matériel :

  • Casque de ski
  • DVA, pelle, sonde (matériel pour votre sécurité)
  • Les skis
  • Les fixations de ski de randonnée 
  • Les chaussures à inserts (différent des chaussures de ski de piste) 
  • Les bâtons 
  • Des peaux de phoques 
  • Les vêtements (système des 3 couches)
    • La couche de base (t-shirt à manches longues, collants…)
    • La couche intermédiaire (un sweat polaire…)
    • La couche supérieure (veste de ski, pantalon imperméable…) 

Si vous êtes « débutant », nous vous conseillons d’aller louer du matériel dans un magasin spécialisé. Dans la logique des choses ils sauront bien vous conseiller en fonction de votre poids, de votre taille (réglage des skis)…

Les fixations 

Elles vous serviront pour descendre une piste, mais aussi pour la monter. Une bonne fixation, vous permettra de monter plus facilement une piste et de façon plus harmonieuse. 

fixation ski de rando

Voici différents types de fixations que nous vous conseillons :

  • Dynafit ST Rotation 12 
    • Poids : 1210 g
    • Valeur DIN : 5-12, normées TUV
    • Nombre de cales : 3
    • Plage de réglage arrière : 22,5 m
    • Prix moyen : 510€
  • Marker Kingpin M-Werks
    • Poids : 1240 g
    • Valeurs DIN : 5-12, normées TUv
    • Nombre de cales : 3
    • Plage de réglage arrière : 28 mm
    • Prix moyen : 570€
  • ATK Trofeo Plus
    • Poids : 330g 
    • Valeurs DIN : 4,6,8 non normée
    • Nombre de cales :3
    • Plage de réglage arrière : 30 mm
    • Prix moyen : 400€

Les peaux de phoques 

Elles sont composées d’une surface en fibres synthétiques ou mohair (laine de chèvre). Cette partie est en contact avec la neige, et la surface adhésive en contact avec la semelle du ski. 

Vous devez placer les peaux de phoques sous vos skis de randonnée. Cela vous permettra de grimper tous types de pente. 

Voici les différentes matières de peaux que vous pouvez retrouver : 

  • 100% nylon : conseillé pour les débutants avec un petit budget. Bonne accroche pour la montée.
  • 100% mohair : pour les professionnels, ou les sportifs pratiquants régulièrement du ski de randonnée. Une accroche moyenne en montée, bonne glisse. 
  • Mixte : 65% mohair, 35% nylon. Une combinaison parfaite pour avoir une bonne accroche pour les montées et une bonne glisse. 

Pour les peaux, vous pouvez compter en moyenne 160 € la paire. 

Le Détecteur de Victimes d’Avalanches, la pelle et la sonde

Voici le matériel indispensable pour vos sorties en ski de randonnée.

Le DVA ou appareil de recherche de victimes d’avalanche est un petit appareil électronique, qui émet et reçoit un signal permettant de localiser très vite son porteur. Pour retrouver une victime enfui sous une avalanche, il faut que le secouriste soit en possession d’un DVA.

Cet appareil fonctionne sur pile, et dispose de deux modes : émission et réception du signal.  Il détecte de l’ordre de la seconde un signal radio à 457 kHz. 

Afin de retrouver une victime sous une avalanche, il est nécessaire que la victime possède un DVA, en position « émission ». Le secouriste quant à lui doit avoir d’un DVA en position « réception ».

dva

7/ Chausser les skis de randonnée

Voici quelques conseils pour les novices. Les peaux de phoques se fixent sous les skis depuis la partie haute de la spatule et se colleront sur toute la longueur du ski jusqu’au crochet sous le talon. Pour retirer les peaux de phoques, attention à bien enrouler les peaux à l’extérieur, pour éviter de les abimer. 

Voici une video sur comment mettre ses peaux de phoque par Montagne Magazine :

Les chaussures de ski possèdent deux positions, une pour la montée, (la marche) une pour la descente (skier). Vous devez dans un premier temps bloquer les fixations pour pouvoir mettre vos skis.

8 /Débuter en ski de randonnée 

Le ski doit glisser sur le sol. Vous ne devez pas marcher, mais faire glisser votre ski sur la piste. Au début lorsque vous montez, vous allez avoir peur de glisser en arrière. Mais cela est impossible grâce aux peaux de phoques ! 

Vous allez vite prendre le pli. Lorsque vous montez, n’oubliez pas de mettre votre cale de montée qui soulagera vos mollets pendant l’effort. 

ski de rando

9/ Itinéraire pour les débutants 

Choisissez un itinéraire adapté à votre profil. Vous pouvez aussi demander à vous faire accompagner par un professionnel. La majorité des stations de ski possèdent des sentiers spécialement prévus pour le ski de rando. 

Si vous effectuez votre randonnée sans un professionnel, faites attention aux cotations des pistes.

Pour information, voici les cotations des pistes :

  • Pentes à 30° : pas d’exposition importante 
  • Pentes à 35° : une exposition un peu plus importante 
  • Pentes à plus de 40° : pente raide 

Par ailleurs, vous devez prendre en compte les conditions climatiques. N’hésitez surtout pas à reporter ou à annuler votre sortie si le temps n’est pas favorable, et si en plus de cela vous avez un niveau débutant. 

10/ Les erreurs à éviter 

  • Avoir un matériel inadapté
  • Partir seul en montagne et sans expérience
  • Prévoir un itinéraire trop long et trop technique
  • Ne pas être conscient du risque d’avalanche (il faut s’informer et être équipé un DVA, pelle et sonde)
  • Ne pas tenir compte de la météo

Nous espérons que cet article a pu vous éclairer sur la pratique du ski de randonnée, mais aussi sur le matériel adapté à ce sport. N’hésitez pas à nous faire un retour sur votre expérience concernant cette pratique. 

À très vite sur Montagne Trekking, et en route pour de nouvelles aventures.

Prenez soin de vous.`

Sarah et Lionel. 

Vous pouvez également retrouver nos conseils sur Facebook et Instagram !!

Retrouvez nos autres conseils !

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici