Comment utiliser une boussole et une carte pour s’orienter en randonnée ?

Cet article va être consacré à l’utilisation d’une boussole et d’une carte pour s’orienter. Cet outil est extrêmement important lorsque vous êtes en randonnée. Si vous possédez une boussole et savez l’utiliser, et bien impossible de vous perdre !  Cher randonneur, laissez-vous guider par nos conseils et quelques astuces indispensables pour pouvoir vous orienter.

1/ La composition  

description boussole

La plaquette : elle est généralement transparente permettant de lire directement sur la carte. Vous pouvez observer des graduations sur la plaquette. Il s’agit d’une échelle (souvent 1/15000, 1/25000, et centimètres) pour pouvoir calculer les distances. 

L’embrase : il s’agit de la plaque transparente ou est fixé la boussole. Généralement l’embrase est en plastique. 

Le Repère visée : il s’agit de la flèche rouge qui apparaît sur l’embrase de la boussole. 

Lignes d’orientation : comme vous pouvez le voir à travers le schéma ci-dessus, il s’agit des lignes situées à l’intérieur de votre boussole.

Cadran gradué : il s’agit simplement du cadran rotatif qui encercle votre boussole allant jusqu’à 360 degrés.  

Orientation de la carte : cette flèche rouge pointe vers le nord du cadran, ou graduation 0° lorsque la déclinaison magnétique est réglée à zéro. 

Azimut : valeur correspondant à l’angle formé par le nord de la carte avec votre direction. L’Azimut est la valeur qui se situe dans l’intersection du cadran mobile ainsi que de la ligne visée.

L’aiguille aimantée :  elle pointe constamment vers le nord. C’est cette aiguille qui va tourner à l’intérieur de votre boussole. 

2/ Le fonctionnement

Une boussole est composée de deux pôles géomagnétiques ainsi que d’un champ magnétique, comparable à un aimant. Ce champ magnétique interagit avec l’aimant dans la boussole pour indiquer le nord magnétique. 

De ce fait, le nord magnétique de la Terre capte le pôle sud de l’aimant. 

Par ailleurs il faut savoir que la déclinaison magnétique terrestre équivaut à la différence entre deux données. Cette différence peut être réduite sur la terre, mais peut extrêmement varier sur la mer.

C’est pour cela qu’il existe diverses boussoles, selon son utilisation. Dans notre avant-dernier paragraphe nous vous expliquerons en détail chaque sorte de boussoles.

3/ Comment utiliser une carte et une boussole pour aller d’un point A à un point B ? 

Avant toute chose, nous vous conseillons d’éloigner tous les appareils électroniques afin de ne pas dérégler votre boussole. 

boussole A à B

Etape 1 : Se positionner sur un point de vue dégagé

Le plus simple pour se rendre à un endroit bien précis est de repérer des points remarquables. Par exemple vous pouvez visualiser des sommets, des lacs, des constructions… 

Etape 2 : Poser la boussole sur une carte

Il est impératif que votre carte soit bien à plat. Vous pouvez par exemple la déposer par terre, à même le sol en dégageant tous les obstacles pouvant nuire à la mise à plat de la carte.

Ensuite, placez votre boussole sur la ligne entre votre point de départ (A) et votre point d’arrivée (B).

Etape 3 : Régler votre boussole

Une fois que votre boussole est bien à plat sur votre carte et sur la ligne souhaitée, faites tourner le cadran mobile. Vous devez impérativement faire correspondre le nord de votre carte avec le nord de votre boussole. 

PS : le nord sur une carte est toujours indiqué en haut de celle-ci. 

Maintenant vous êtes paré à calculer votre Azimut compris entre 0 degrés et 360 degrés. L’Azimut correspond à l’angle formé par le nord de la carte avec votre direction. Comme vous pouvez voir sur le schéma ci-dessous, l’Azimut est la valeur qui se situe dans l’intersection du cadran mobile ainsi que de la ligne visée.  

azimuth

Etape 4 : Tourner la boussole

Il est impératif que votre boussole reste à plat. Faites la tourner jusqu’à ce que le nord du cadran de la boussole soit identique au nord de l’aiguille rouge. Vous n’avez plus qu’à suivre la flèche de visée, en vous assurant que l’aiguille rouge indique toujours le nord du cadran. 

Bien sûr nous vous conseillons de vous entrainer plusieurs fois pour vraiment prendre le coup de main. Pratiquez chez vous, mais surtout n’attendez pas le moment d’être perdu pour vous exercer. 

Pour vous aider, IGN a fait une superbe video explicative vous illustrant les différentes étapes :

4/ Les types de boussoles

La boussole plate

Ces boussoles d’orientation sont souvent utilisées pour travailler sur une carte. Grâce à sa plaquette transparente, et sa faible épaisseur, la lecture sera facilitée. Nous pouvons notamment mentionner la marque Silva par exemple, mais beaucoup de magasins de sport vous proposerons divers modèles de boussole plate. Les prix varient, allant de 6,00€ à 30,00€ environ. La description de la boussole a été analysé dans le paragraphe précédent (partie 1 la composition). 

boussole plat

La boussole pliante

Ce type de boussole est beaucoup plus précis qu’une boussole plate. Nous privilégierions ce type d’instrument pour des courses d’orientation. Les scouts de même adoptent généralement cette boussole. Nous pouvons notamment nommer la Reca (très populaire par l’armée helvétique). Cette boussole possède un miroir de visée, absent pour une boussole dite plate. Les prix peuvent aller de 10,00€ à 90,00€ environ. Ce type de boussole possède exactement les mêmes éléments qu’une boussole plate, mais possède en plus un miroir réfléchissant le cadran de l’aiguille. Ce plus facilite les visées pendant une randonnée. Par ailleurs les boussoles pliantes sont plus robustes et encaissent mieux les chocs grâce aux boitiers.

boussole pliante

Le compas

L’une des caractéristiques principales c’est qu’un compas, comparé à une boussole, ne possède pas d’aiguille. Il s’agit ici de la rose des vents qui est mobile (figure indiquant les points cardinaux : N pour nord, S pour sud, E pour est, O pour ouest).

le compas

5/ L’entretien

La grande majorité des boussoles ne demandent pas un entretien particulier. Néanmoins il est important de s’assurer de ne pas démagnétiser l’aiguille de la boussole. Pour éviter ceci, il est important d’éviter de stocker le compas à proximité d’appareils électroniques et métalliques, ou d’objets générant un champ magnétique.

Votre boussole est très précise grâce au liquide situé à l’intérieur. Si vous apercevez des bulles à l’intérieur, la fluidité du liquide est réduite. Cela veut dire que votre boussole vous indiquera des informations pouvant être fausses. L’apparition de bulles est dû à une mauvaise étanchéité, problème pouvant être aggravé du fait de changements trop fréquents de température. 

Pour conserver au mieux votre boussole, il est important de la stocker dans un endroit à température ambiante. 

Conclusion

Nous espérons que cet article a pu vous éclairer sur l’utilisation d’une boussole. Néanmoins si vous souhaitez plus d’informations illustrées par des démonstrations, nous vous recommandons vivement la vidéo de 6 minutes de Fred et Jamy dans « C’est pas sorcier ». Nous vous mettons le lien ci-après : https://www.youtube.com/watch?v=8i8EoLm6bz0

Sur ce mot de la fin ami randonneur, à vos boussoles et cartes, et c’est parti pour l’aventure, mais surtout ne perdez pas le Nord !  

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Une remarque sur la procédure décrite : il n’est pas utile de recommander de poser la carte sur une surface plate et horizontale. On peut manipuler carte et boussole dans toutes les positions sans inconvénient puisque lors de cette phase de la procédure on ne se sert pas de l’aiguille aimantée.
    C’est quand on quitte la carte pour utiliser la boussole sur le terrain réel qu’il faut tenir la boussole bien horizontale pour utiliser correctement l’aiguille aimantée.
    D’ailleurs, poser la carte à plat peut laisser croire qu’on a besoin de l’aiguille aimantée de la boussole lors de la lecture de la carte et alors le randonneur débutant n’est plus loin de penser il faut orienter la carte par rapport au terrain, ce qui est parfaitement inutile.
    Sincèrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici