Les fausses idées reçues sur la randonnée en raquettes

Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur les fausses idées que l’on peut entendre sur la randonnée en raquettes. 

Et oui j’ai bien mentionné les fausses idées… Il faut savoir que depuis plusieurs années, la randonnée en raquettes est associée à des affirmations ou des interrogations qui sont totalement fausses. N’ayez crainte les Trekkeurs, nous allons tout vous dévoiler. 

Avec le confinement, et la tombée abondante des premières neiges, il nous est très difficile de ne pas s’imaginer entrain de profiter de l’air pur de la montagne, ou même de descendre quelques pistes rouges à pleine vitesse… Mais pas pour de suite… Nous avons pris l’initiative d’aborder ce thème, car comme vous le savez, les stations de ski ne sont pas prêtes d’ouvrir. Mais n’ayez crainte, nous allons vous dévoiler une autre méthode pour profiter de la montagne.

Cette liste n’est pas exhaustive. Nous allons vous exposer les 8 clichés sombres à propos de la randonnée en raquettes. Après cette lecture, nous espérons vous avoir donné l’envie de chausser ces raquettes et de partir à l’aventure ! 

1ère fausse idée : Faire appel à un professionnel pour nous accompagner

Puis-je vous poser une question? Lorsque vous prenez l’initiative de faire une randonnée pédestre, faites-vous appel à un guide? Nous partons du principe que non. Et bien pour faire de la raquette c’est exactement la même chose. Il faut savoir que les pistes dédiées aux raquettes sont très bien balisées. De plus, les stations de ski proposant cette activité vous mettent à disposition gratuitement un plan détaillé des pistes dédiées aux raquettes. 

Néanmoins, les pistes dédiées à la randonnée en raquettes comportent des parcours pour débutants, intermédiaires ou confirmés. Les couleurs pour les pistes sont identiques à celle des pistes de ski. 

exemple plan de piste de raquettes
Exemple plan de piste de raquettes à Chamrousse

S’il s’agit de votre 1er sortie en raquettes, nous vous conseillons de débuter par une piste verte, afin de vous familiariser avec le matériel. Vous verrez, les premières minutes sont assez spéciales. Dans le sens où marcher avec des raquettes est une sensation étrangère car vous avez l’impression de perdre littéralement votre chaussure. 

Enfin, si vous souhaitez faire des raquettes sur des sentiers qui ne sont pas balisés, dans ce cas le recours à un guide serait peut-être judicieux. Faire du hors-piste dans un environnement enneigé est toujours plus dangereux qu’un environnement forestier n’ayant pas de neige. Les situations dangereuses seraient de tomber dans une crevasse, marcher sans le savoir sur un lac…

2ème fausse idée : s’entrainer avant d’enfiler les raquettes

Personnellement, je n’ai jamais fait d’étirement avant de débuter une randonnée en raquettes. Dans de nombreux articles, je peux relever que bon nombre d’auteurs précisent qu’il est impératif de bien se préparer physiquement, et qu’il est important de pratiquer un sport régulièrement. 

entrainement raquettes

Alors certes, faire de la raquette nécessite d’avoir un minimum de capacité cardiovasculaire, idem que si vous faites de la randonnée, du vélo… Après tout dépend du niveau de difficulté de votre randonnée. Si vous me dites que vous voulez faire une randonnée en raquettes, avec un parcours de 15 km, dénivelé 1000 mètres positif et négatif, comment vous dire que oui, là vous devez être au top physiquement.  

Je parle pour ma part, mes muscles travaillent beaucoup plus lorsque je fais du ski par exemple. Donc non, pas besoin de faire un entrainement spécifique avant de faire des raquettes. Le principe est simple : marcher dans de la neige, ni plus, ni moins. La meilleure solution est d’avancer à votre rythme, et choisir un sentier qui soit en adéquation avec votre envie, mais aussi votre profil. Bien évidemment, comme tous les sports, une personne qui pratique régulièrement cette activité sera beaucoup moins essoufflée que vous qui êtes novice. 

3 ème fausse idée : le ski de randonnée est largement plus agréable que les raquettes

J’ai envie de dire ça dépend des personnes. Et pour pouvoir affirmer cela, il faut avoir testé ces 2 activités. Car certes, les deux consistent à « glisser «  sur de la neige, sur un sentier bien précis, mais elles sont bien différentes. Très souvent, on attribue une image vieillissante à la randonnée en raquettes par des personnes ayant un profil de non-sportif.

ski de randonnée

Faire de la randonnée en raquettes ? Pardon ? Mais ce n’est pas un sport !!!! 

Bon nombre de fois j’ai pu entendre cette affirmation infondée. À croire que les personnes qui pratiquent le ski de randonnée ont un profil de jeunes sportifs, actifs dans la vie professionnelle…Je le redis, ça dépend de votre envie. 

Par exemple, lors d’un séjour avec mon conjoint, nous avons fait un tour en raquettes, accompagnés par un professionnel. Nous avons choisi cette option car nous voulions découvrir des endroits illustrés par des explications. Et surtout faire du hors-piste. Eh bien je peux vous le dire, ce fut une journée extrêmement physique. Autant vous dire que le soir je n’avais qu’une envie, dormir. Même une soirée au vin chaud ne sût me séduire. Les randonnées en raquettes sont un sport qui peut être fait de façon tranquille ou de façon intense… Tout dépend de votre profil.

En pratiquant une randonnée en raquettes sur des pistes assez complexes (kilomètres et dénivelé important) vous allez pouvoir travailler votre capacité respiratoire, votre rythme cardiaque mais aussi sans les oublier, tous vos muscles du corps.

4 ème fausse idée : pas besoin de bâtons lors des randonnée en raquette

Randonner avec des bâtons de marche

Pour répondre à cette question c’est simple. En tant que randonneurs, pensez-vous que l’utilisation des bâtons de marche est inutile? Eh bien la réponse est forcément non.

Bien sûr je ne vous parle pas des randonnées du dimanche ou le tour du quartier avec votre chien. Les bâtons représentent un réel avantage lors de votre parcours en raquettes. Ils sauront vous rééquilibrer, amortir le choc dans vos genoux lors des montées et des descentes en vous appuyant sur eux. C’est pour cela qu’il est toujours très utile d’avoir des bâtons dans son sac (bien faire attention à leurs poids). 

5 ème fausse idée : des chaussures spéciales pour les raquettes à neige sont indispensables

À défaut de ce que l’on pourrait penser, et bien non. Il faut savoir que des chaussures après-ski sont à bannir. Privilégiez des simples chaussures de randonnée (si possible en Gore-Tex pour que la neige ne traverse pas votre chaussure et rende votre chaussette trempée). Par ailleurs, des baskets sont à éviter, à moins que vous ne souhaitiez effectuer votre randonnée avec des pieds mouillés, et quoi de plus désagréable ! 

Bien choisir le type de chaussure

Pour ma part j’utilise mes chaussures de randonnée, marque Quechua. Et elles font l’affaire !  Et enfin, petit conseil : sélectionnez des chaussures avec une tige haute, pour éviter que la neige ne s’introduise dans votre chaussure. Dans tous les cas, vous devez vous sentir à l’aise dans vos chaussures. 

7 ème fausse idée : le meilleur compromis est d’acheter des raquettes à neige 

Si vous n’avez jamais fait de raquettes, ou si vous en faites occasionnellement, le meilleur compromis est de louer des raquettes. Il faut savoir que la location est d’environ 10€ pour 1/2 journée. Le prix d’achat pour des raquettes de neige débute aux alentours de 55 à 75€ (modèle de base). Mon conjoint ainsi que moi-même nous avons opté pour la location de raquettes. Nous en pratiquons occasionnellement (3 fois par saison). Ce choix dépendra de votre profil. Si vous en faites de façon très régulière, le meilleur compromis serait d’avoir votre propre paire. 

Par ailleurs, si vous achetez votre propre matériel, pas besoin d’investir pour le modèle haut de gamme. Il y a plusieurs marques qui proposent des raquettes à neige de bonne qualité et à un prix abordable. Bien sûr , je ne vous conseillerais pas non plus les modèles bas de gamme, il faut opter (je pense personnellement) pour des modèles en milieu de gamme. Évidemment cette décision dépendra de votre profil et de votre utilisation. 

8 ème fausse idée : les raquettes à neige ne permettent pas de faire du hors-piste

Bien sûr que si vous pouvez ! Et c’est là le charme de ce sport. Les stations de ski en France proposent souvent des pistes dédiées aux randonnées en raquettes. Les possibilités de faire de l’hors-piste sont nombreuses. Marcher dans de la neige vierge, avec un paysage donnant sur les montagnes, je vous laisse imaginer le bonheur… 

raquettes à neige

En revanche, si vous vous aventurez sur des pistes non balisées, faites attention à ne pas rendre votre randonnée dangereuse. Mieux vaut demander conseil à des professionnels, ils pourront vous conseiller sur les coins à privilégier pour faire du hors-piste avec les raquettes à neige.

Conclusion

Nous espérons que cet article a pu vous convaincre de pratiquer ou d’expérimenter la randonnée en raquettes. N’hésitez pas à nous faire partager votre expérience où d’autres fausses idées qui ont pu être oubliées. Par ailleurs, un article est en train d’être préparé sur les différents itinéraires possibles pour effectuer une randonnée à raquettes dans les Vosges. N’hésitez pas à consulter nos articles, si ce n’est déjà fait. Sur ce mot de la fin les Trekkeurs, à vos raquettes et c’est parti pour l’aventure ! 

Facebook

Instagram

Articles Récents

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Recevez gratuitement le guide sur Maitriser le vocabulaire du Randonneur.

S'abonner à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez du contenu exclusif !

Garanti bonne humeur et zéro spam.

ARTICLES EN RAPPORT

1 COMMENTAIRE

  1. Attention !!! Il y a des sites qui ne securisent pas les sentiers ou itinéraires (covid…)Même si c’est balisé il faut bien se renseigner avant. Office de tourisme, guide etc…
    Pour le hors piste, si vous n’êtes pas un expérimenté, que la pelle c’est juste pour faire des bonhommes de neige, la sonde c’est pour prendre une température et le arva euh c’est quoi ça ?! Laissez tomber direct les sorties sans pro ! Les randonnées en raquette peuvent causer plus facilement des risques d’avalanche… Alors même si vous vous en sortez au top, il y a peut être des gens dessous qui n’avait pas envie de se prendre la douche froide… Restez responsable et humble face à la montagne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici